11 Novembre 2017

Sénégal: Forces armées / Avec 3341 personnels repartis sur 08 théatres d'opérations extérieures - Le Sénégal 9e contributeur mondial de troupes aux missions de paix de l'ONU

«Contribution des Forces armées sénégalaises à la paix et à la stabilité internationale». C'est le thème retenu pour la 14e édition de la Journée nationale des Forces armées célébrée hier, vendredi 10 novembre. Occasion pour le chef de l'Etat, Macky Sall, venu présidé la cérémonie, d'affirmer que «le Sénégal est présent sur 08 théâtres d'opérations extérieures avec un effectif de 3241 personnels ». Ce qui permet à notre pays d'être classé 9e contributeur mondial de troupes aux missions de paix de l'Organisation des Nations Unies (ONU).

«Si notre pays est aujourd'hui 9e contributeur de troupes aux missions de paix des Nations Unies (ONU), c'est que partout où vous appelle le devoir, à l'échelle nationale et internationale, vous le remplissez avec dignité et professionnalisme qui donne sens à votre devise: "On nous tue, on nous déshonore pas"».

Cette déclaration est du président de la République, Macky Sall. Venu présider hier, vendredi 10 novembre, la célébration de la 14e édition de la Journée nationale des Forces armées, il a relevé que dans le cadre de leurs missions de maintien de la paix et de la sécurité internationale, les Forces armées sénégalaises sont présent «sur 08 théâtres d'opérations extérieures, avec un effectif de 3241 personnels répartis comme suit: 1988 militaires, 924 gendarmes, 303 policiers, 23 gardes pénitentiaires et magistrat». C'est ce qui justifie, sans doute, le thème retenu cette année: «Contribution des Forces armées sénégalaises à la paix et à la stabilité internationale».

En effet, pour soutenir cette force, explique le chef de l'Etat, d'importants moyens sont déployés: 5 hélicoptères de combat, une centaine de véhicules blindés, 224 véhicules de transports de troupes. Le déploiement des contingents a nécessité un effort financier de l'Etat estimé à 130 milliards de francs Cfa.

Selon le président Macky Sall, «après l'expérimentation probante du concept de Force de Réaction Rapide (QRF) au niveau de la mission de l'Organisation des Nations Unies en Côte-d'Ivoire (ONUCI), les Forces armées sont en train de confirmer cette capacité au sein de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation du Mali (MINUSMA). Portant, ses effectifs (portés) à près de 1500 hommes, le Sénégal deviendra, à la fin de l'année 2017, le premier pays contributeur de troupes sur ce théâtre». Car, dit-il, «notre contribution à l'effort de stabilité dans notre voisinage immédiat, constitue un des axes prioritaires de nos engagements, permettant ainsi d'asseoir de façon durables la paix et la prospérité dans la sous-région».

Par ailleurs, à l'occasion de cette Journée des Forces armées, le président Macky Sall a procédé au baptême des promotions de l'année 2017, notamment la 49e de l'Ecole Militaire de Sante (EMS), la 36e de l'Ecole Nationale des Officiers d'Active (ENOA) et de la 10e de l'Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale (EOGN). Il a remis également des insignes de médailles aux militaires blessés sur des théâtres d'opérations.

Sénégal

Classement FIFA - Les Lions s'emparent de la première place africaine

L'équipe du Sénégal, qui a bouclé les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 par… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.