11 Novembre 2017

Madagascar: Propriété intellectuelle - Une réunion nationale sur la stratégie d'innovation

L'Office Malgache de la Propriété Intellectuelle (OMAPI) poursuit ses actions de réformes. Un grand pas sera franchi avec l'organisation, du lundi au vendredi prochain de la réunion nationale relative à la mise en œuvre de la politique et de la stratégie nationale d'innovation en matière de propriété intellectuelle.

Un atelier de renforcement des capacités sur le développement des Centres d'Appui Technique à l'Innovation (CATI) sera également organisé durant cette réunion qui aura lieu au Colbert.

Recommandations. Pour rappel, la politique et stratégie nationale d'innovation en matière de propriété intellectuelle constitue la réalisation de l'une des recommandations prises à l'issue du « Forum national de haut niveau sur la propriété intellectuelle et l'utilisation de l'innovation et de la créativité pour le renforcement des capacités technologiques, la croissance et le développement économique ». Organisé en mai 2012, ce Forum a débouché par l'adoption en janvier 2016 de ladite politique et stratégie nationale qui est l'instrument juridique définissant les lignes directrices en vue de promouvoir l'innovation et l'utilisation effective du système de la propriété intellectuelle dans le développement économique, social et culturel du pays.

CATI. Parmi les autres réalisations figure par exemple la modernisation du système de la propriété industrielle. Notamment par le biais de l'adoption de l'avant-projet de loi portant régime de protection de la propriété industrielle qui a été adopté en Conseil des ministres le 27 octobre 2017 ainsi que des projets d'adhésion de Madagascar à des traités internationaux relatifs à la propriété industrielle. On peut également relever la promotion de l'innovation par l'utilisation stratégique de la propriété industrielle au service du développement technologique et de l'infrastructure appropriée. Il en est ainsi de l'implantation du Centre d'Appui à la Technologie et à l'Innovation (CATI) et du réseau y afférent. Ce réseau est actuellement répandu dans plusieurs Régions de Madagascar et le CATI est implanté au sein de différents organismes, notamment le ministère de l'Industrie et du Développement du Secteur Privé et ses Directions interrégionales, ainsi que des universités et Ecoles supérieures publique et privées.

Partenariat. Toujours dans cet objectif de promotion de la créativité et de l'innovation, l'OMAPI a aussi effectué des travaux sur terrain. C'est le cas notamment de son partenariat avec l'Institut d'Enseignement Supérieur de Soavinandriana (IESSI). En effet, des activités de renforcement des capacités ont été effectuées par l'OMAPI à Soavinandriana et dans la Région d'Itasy les 6 et 7 novembre 2017. Une formation a été tenue à l'endroit des étudiants de troisième année, relative notamment à l'exploitation des documents de brevet et des documents scientifiques. Cette formation a permis aux étudiants de disposer d'autres sources de connaissances et de les exploiter dans leurs travaux de recherche. Grâce à l'accessibilité de ces bases des données par internet, les étudiants de l'Institut seront sur un pied d'égalité que leurs homologues au niveau des autres universités. Par ailleurs, dans le cadre du projet IP Sharing, une rencontre avec les responsables du « Forontany » Ankalalahana, près d'Arivonimamo et des artisans détenteurs de savoirs traditionnels a été tenue, concernant l'exploitation de la soie sauvage issue de la forêt de « tapia ».

Madagascar

300 maires de communes rurales s'associent pour interpeller l'Etat

Ne pas oublier les communes rurales de Madagascar. C'est le message que veulent lancer les maires ruraux de la Grande… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.