11 Novembre 2017

Tunisie: Mounir Rached assure l'intérim

Rappelons aussi que la direction de l'Espérance Sportive de Zarzis avait approché l'ex-joueur de l'ES Tunis et coach de l'OS Bouzid, Khaled Mouelhi. Les négociations n'ont pas abouti et le choix s'est finalement porté sur Mounir Rached qui sera assisté par Elyès Smaâli qui avait porté lui aussi les couleurs de l'ESZ dans les années 90.

Pourquoi pas un comité de sages?

A l'ESZ, à chaque fois que le problème du choix d'un entraîneur se pose, chaque membre du comité plaide alors pour un ami ou un proche, indépendamment de sa compétence. Même chose quand on veut renforcer l'effectif par quelques joueurs. Quel est le président qui n'a pas rencontré des problèmes d'ordre matériel ou qui n'a pas été boycotté, au cours de son mandat? Ne peut-on pas rompre avec le passé et introduire quelques nouveautés dans la façon de faire ? L'on se demande pourquoi est-ce que l'ESZ fondée en 1934, soit 83 ans d'existence, n'a pas de comité de sages ? Une pléiade qui intervient, en cas de besoin, pour résoudre les problèmes occasionnels. Des personnes aisées, respectueuses et influentes qui accourent à la rescousse quand il le faut, il en existe, à Zarzis.

Rompre avec les habitudes du passé

L'intention de l'actuel président, juste après son élection, est louable. Il a déclaré clairement qu'il fera tout pour restructurer la façon de gérer, au sein du club. Plusieurs pratiques devraient être revues, selon lui. Mais dommage, les résultats enregistrés lui ont compliqué la tâche et on n'est pas sorti de l'auberge, jusqu'à présent. Sinon, pourquoi est-ce que les informations fusent de partout et à tout moment, alors que le club dispose d'un porte-parole ? Pourquoi est-ce que l'équipe ne s'entraîne pas à huis clos, s'il le faut, comme l'USBG, au lieu d'en être empêchée par les supporters? Pourquoi chaque membre ne se limite-t-il pas à son propre rôle? Pourquoi ne pas désigner une commission de recrutements qui travaillera en collaboration avec l'entraîneur uniquement ?

Tunisie

Anderlecht - Hamdi Harbaoui veut plus du temps de jeu

Hamdi Harbaoui reçoit de plus en plus sa chance à Anderlecht. Pourtant son avenir reste flou. Face… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.