11 Novembre 2017

Ghana: Pétrole - Le Ghana rêve de gagner des milliards, après le litige maritime avec la Côte d'Ivoire

Les juges avaient à l'unanimité décidé que la zone litigieuse relevait de la souveraineté du voisin de la Côte d'Ivoire.

Pétrole: Le Ghana rêve de gagner des milliards, après le litige maritime avec la Côte d'Ivoire

Le Ghana «espère» gagner beaucoup de milliards de dollars, après le règlement du conflit maritime avec la Côte d'Ivoire. Dans ce litige qui l'a opposé à l'Etat ivoirien, pendant quatre ans, le Ghana a eu gain de cause devant le tribunal international du droit de la mer.

D'après l'économiste Theo Acheampong, au prix actuel de 55 dollars par baril, les champs opérés par Tullow dans le bassin du Tano (dans la zone qui avait fait objet de litige) pourraient rapporter jusqu'à 165 milliards de dollars (82 500 milliards FCFA). "C'est ce qui était vraiment en jeu dans cette décision", indique-t-il.

Pour rappel, le Tribunal maritime international du droit de la mer (TIDM) a tranché, le 23 septembre, en faveur du Ghana. Les deux pays qui sont voisins se sont disputé une zone maritime riche en pétrole. Les juges avaient à l'unanimité décidé que la zone litigieuse relevait de la souveraineté du voisin de la Côte d'Ivoire.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ghana

Open de golf de Dakar (13ème édition) - Vincent Torgah succède à Amos Korriah

Et de deux ! C'est la deuxième édition d'affilée qu'un Ghanéen s'adjuge le trophée de… Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.