12 Novembre 2017

Centrafrique: Nouvelles violences à Bangui

Photo: MINUSCA
MINUSCA

Nouvelles tensions à Bangui après l'explosion d'une grenade dans un bar de la capitale. La journée de dimanche a été secouée par divers incidents. Le bilan est d'au moins 8 morts et une vingtaine de blessés.

C'était censé être un concert prêchant la paix et la réconciliation dans ce bar à la frontière du PK5, le quartier musulman de la capitale, et le quartier voisin de Miskine.

Ces deux quartiers rivaux depuis le début de la crise avaient enterré la hache de guerre depuis plusieurs mois.

Mais vers 19h, ce samedi soir 11 novembre, alors que la fête bat son plein, l'explosion de la grenade sème la panique.

Le Carrefour de la paix où une grenade à explosé hier soir frontière pk5 miskine. Une vingtaine de blessés, au moins un mort. Trois musulmans tués en représailles #CARcrisis pic.twitter.com/WohNQ5c7AZ

Edouard Dropsy (@EdouardDropsy) 12 novembre 2017

Symphorien Issiakou, le patron du Carrefour de la paix raconte : « En plein live, c'est à ce moment que des personnes inconnues à moto on jeté une grenade au milieu de la foule qui a explosé et ça a fait des blessés ».

Toute la nuit, des tensions ont eu lieu entre les quartiers et ce matin, l'imam de la mosquée Ali Babolo a récupéré plusieurs corps de musulmans qui ont été tués en représailles à l'explosion de cette grenade.

Dans la matinée, les tensions étaient palpables dans cette partie de la ville et des tirs sporadiques se faisaient entendre.

Henri Wanzet, le ministre de l'Intérieur s'est rendu sur les lieux de l'explosion : « C'est les ennemis de la paix qui ont poussé les gens, en sachant que si on dit "on va y a voir des représailles du côté de la communauté musulmane", ça va pousser la communauté musulmane à agir et à faire du désordre. Et si on dit représailles du côté chrétien, ça va pousser aussi. Donc, nous avons bien compris ce jeu ».

Le ministère a déployé ses forces de sécurité dans cette zone et est appuyé par la force de police de la Minusca afin de tenter de contenir les représailles. Une enquête a été ouverte pour déterminer les raisons de ce drame.

Centrafrique

Crise en RCA - L'ONU poursuit sa mission

Le Conseil de sécurité a voté mercredi à l'unanimité le prolongement d'un an et… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.