12 Novembre 2017

Cote d'Ivoire: Trafic de nouveaux nés - Deux assistantes sociales arrêtées

Un réseau de trafic de nouveau né vient d'être démantelé par le commissariat de police du 2è arrondissement de Divo.

Les faits. Dame Coulibaly Djénéba, portant une grossesse, n'ayant pas les moyens pour se nourrir et suivre les consultations prénatales, va à la commission régionale des droits de l'homme"Crdh" pour poser son problème.

Le président régional Yoro Isidore, l'oriente alors vers le centre social de Divo. Danho Marina, assistante sociale accepte d'accueillir Dame Coulibaly Djénéba en l'hébergeant. Le 8 septembre, elle accouche.

Et le même jour, l'assistante sociale fait partir le nouveau né à Abidjan par l'entremise d'un parent sans consulter la mère. Quelques jours après, Danho Marina déclare que le nouveau né est parti hors de la Côte d'Ivoire.

A la suite d'une plainte du géniteur Diomandé Abdoulaye et de la mère, l'assistante sociale est arrêtée par la police pour être entendue.

C'est là qu'elle va révéler que le nouveau né n'est pas hors du pays mais est décédé à Abidjan. Et qu'il avait été confié à Dame Ahikpa, assistante sociale en service à Abidjan.

Cette dernière va répondre à une convocation de la police et confirme que c'est elle qui avait effectivement la garde du nouveau né et qu'il est décédé.. Les deux assistantes sociales ont été arrêtées par la police le 9 novembre.

Cote d'Ivoire

L'ex-président burkinabè Compaoré sort de son silence

Réputé pour son flegme et observant un strict devoir de réserve depuis son exil en Côte… Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.