13 Novembre 2017

Cote d'Ivoire: Miss showcolat 2017 - Le concours commence le 25 novembre 2017 à Abengourou

La salle "Emmanuel Dioulo" de l'hôtel du District d'Abidjan-Plateau a abrité le jeudi 9 novembre 2017 le lancement de la deuxième Edition du concours de beauté " Miss Showcolat" organisée par le Club Café-Cacao de Côte d'Ivoire.

"Exploitation des enfants dans la cacaoculture", tel est le thème de cette Edition. Selon André Kando, président du Club Café-Cacao et commissaire du concours, " Miss Showcolat" a pour objectif de faire la promotion des valeurs agricoles et culturelles de la Côte d'Ivoire.

C'est pourquoi, soutient-il, il faut donner un visage au cacao ivoirien lequel visage se veut beau et expressif surtout féminin.

Sur sa lancée, le président André Kando a dit : « Nous voulons emboiter le pas à la Première Dame de Côte d'Ivoire pour dire haut et fort que le cacao ivoirien n'est pas produit par les enfants esclaves. Nous voulons amplifier sa voix».

Puis, d'ajouter : « Nous avons besoin de communiquer sur la qualité du cacao ivoirien bien que nous soyons les premiers producteurs mondiaux avec plus de 2 millions de Tonnes.

C'est cette mission assignée à la Miss Showcolat». Et de dire : « Les candidates seront soumises aux questions de culture générale sur l'actualité du secteur du cacao ».

Quant à Mme Seayet Oulaï Ange, présidente du comité d'organisation, elle a révélé qu'il y aura des présélections au cours desquelles les candidates ayant obtenu la première place, seront qualifiées directement pour la finale et celles retenues comme 1ère et 2ème dauphines participeront aux demi-finales.

Les hostilités des présélections, précise-t-elle, commencent avec la ville d'Abengourou le 25 novembre 2017. Suivra Daloa le 28 novembre qui sera suivie par Man le 1er décembre 2017 avant de prendre fin à Abidjan le 05 décembre 2017.

Des candidates doivent, martelé-t-elle, avoir un âge compris entre 18 et 25 ans et avoir des notions sur la cacaoculture. Elles pourront compétir quelles que soient leurs nationalités.

Pour Fadika Kramo-Lanciné, réalisateur ivoirien et conseiller technique au ministère de la Culture et de la Francophonie, qui parle de la Côte d'Ivoire, parle de cacao. C'est pourquoi, en son nom personnel, il a promis de faire un film de 90 minutes sur le cacao ivoirien pour accompagner Miss Showcolat.

Quant à Mme Mango Jocelyne, directrice de Totem Communication, elle a appelé les annonceurs à associer leur image à l'évènement. Puis, elle a traduit toute sa reconnaissance au Club Café-Cacao pour la confiance placée en sa structure pour cette deuxième édition.

Miss Showcolat sera l'Ambassadrice des produits agricoles notamment du cacao dans les foires et salons internationaux. Aussi, agira-t-elle en faveur de l'agrotourisme en Afrique et dans le monde.

Cote d'Ivoire

La télévision ivoirienne tarde à passer au numérique

Il y a un an et trois jours, la Haute autorité de la communication audiovisuelle (Haca) attribuait quatre canaux… Plus »

Copyright © 2017 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.