13 Novembre 2017

Afrique du Nord: Du Golfe à la Libye, l'Egypte de retour dans le concert des nations arabes

Le ministre égyptien des Affaires étrangères a entamé, dimanche 12 novembre 2017, une tournée en Jordanie et dans cinq pays du Golfe.

La sécurité régionale sera au centre des consultations du chef de la diplomatie égyptienne. Une Egypte qui, depuis l'accession du président Sissi au pouvoir en 2014, a retrouvé une partie de son influence arabe.

Son influence, l'Egypte l'avait perdue depuis le début des années 2000, à cause de la sclérose du pouvoir d'un président Moubarak vieillissant, puis des désordres qui ont suivi son abdication en 2011 et de l'hostilité des pays du Golfe, Qatar excepté, aux Frères musulmans.

Dès son arrivée au pouvoir, le président Sissi a annoncé que l'armée égyptienne, la plus puissante de la région, était disposée à intervenir pour défendre les pays du Golfe à l'instant même où ces pays le demanderaient.

Un engagement qui avait valu à l'Egypte de pouvoir acheter à la France des avions Rafale, Mistral et autres navires de guerre grâce aux garanties de l'Arabie saoudite et des Emirats. Des pays avec lesquels l'Egypte a accompli de nombreuses manœuvres aéronavales visant à sécuriser le Golfe contre l'Iran.

Mais l'influence arabe de l'Egypte s'est aussi accrue dans les Territoires palestiniens. Le Caire a réussi une médiation entre le Hamas et le Fatah, les frères ennemis palestiniens.

L'influence égyptienne est également très notable en Libye, que Le Caire considère comme sa profondeur stratégique à l'Ouest, une source de danger du fait du chaos qui a succédé à la chute du régime du colonel Kadhafi.

Egypte

Amr Fahmy est le nouveau secrétaire général de la CAF

De nationalité égyptienne, il a été proposé au Comité Exécutif par le… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.