13 Novembre 2017

Cameroun: Grêves - Route Yoko-Lena et l'Imprimerie Nationale en arrêt de travail

Ayant envoyé plusieurs correspondances aux autorités administratives du Cameroun avec ampliations à la plus haute autorité de l'Etat, les travailleurs se sentent ainsi abandonnés à eux-mêmes dans la quête de leur pain dans la paix.

A l'observation, l'arrogance et le mépris du respect de leurs droits par les employeurs ne permettent pas d'entretenir un dialogue social sain et productif. Au contraire, ces derniers sont victimes depuis des mois de menaces de licenciement, licenciement abusif et suppression de paiement de salaires et autres rappels sociaux obligatoires.

Devant l'inertie, l'attentisme et l'impuissance des autorités administratives qui se voient complices de ces maltraitances comment pourraient-on améliorer les conditions de vies et de travail de la population à la veille d'une année électorale plurielle à grand enjeu pour le devenir de la nation ?

Cameroun

spectaculaire incendie à l'Assemblée nationale à Yaoundé

Un grave incendie a ravagé une bonne partie de l'Assemblée nationale camerounaise, dans la nuit de jeudi… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.