13 Novembre 2017

Cote d'Ivoire: Cop23 à Bonn - Anne Ouloto fait entendre la voix de la Côte d'Ivoire

Plusieurs activités sont prévues à l'agenda de la ministre de la Salubrité, de l'Environnement et du Développement durable qui conduit la délégation ivoirienne à cette conférence internationale sur le climat.

Démarrée le 6 novembre à Bonn, siège de la Convention-cadre des nations unies sur les changements climatiques, la 23è Conférence des parties à cette convention plus connue sous l'acronyme Cop entre ce lundi 13 novembre 2017, dans une deuxième semaine critique.

Il s'agira d'accélérer les négociations sur les modalités d'application de l'accord mondial sur le climat de Paris entré en vigueur il y a un an, en même temps que s'ouvrent les discussions de haut niveau impliquant les chefs de délégations, les Chefs d'Etat et de gouvernement qui prendront la parole en plénière.

Arrivée le dimanche 12 novembre, dans la grande métropole allemande, la ministre de de la Salubrité, de l'Environnement et du Développement durable, Anne Désirée Ouloto, qui conduit la délégation ivoirienne à cette conférence mondiale, a aussitôt eu des séances de travail avec les diverses parties ivoiriennes présentes à Bonn, à l'hôtel le Mariott. Ce lundi, il est prévu une rencontre d'échanges avec le Fonds vert pour le climat.

Fonds vert, fonds d'adaptation, enveloppe de 100 milliards de dollars par an pour les pays en développement à partir de 2020...

Les initiatives financières pour le climat sont nombreuses. Comment la Côte d'Ivoire peut-elle en bénéficier ? Telle est la question au centre des échanges que la ministre entreprendra à Bonn.

Le Fonds Vert pour le Climat, doté initialement de 10,2 milliards de dollars (1 dollar = environ 560 FCfa), a pour objectif de financer la lutte contre le changement climatique dans les pays en développement.

Ce Fonds, principal instrument multilatéral d'aide aux pays pauvres et vulnérables en matière de climat, a déjà adopté des projets en Afrique, en Asie et dans le Pacifique, en Amérique Latine et dans les Caraïbes.

La ministre rencontre, ensuite le directeur général de l'Organisation des nations unies pour le développement industriel (Onudi), et aura une séance de travail avec l'Organisation non gouvernementale Responding to Climate Change (Rtcc) très impliquée dans les négociations sur le climat, sur le forum international de la finance climatique prévu à Abidjan.

Suivra une rencontre avec le directeur du Centre et réseau de technologies climatiques au stand de la Côte d'Ivoire situé dans la zone Bula du World Conference Centre de Bonn qui abrite la 23è Cop placée sous la présidence des Îles Fidji.

Le renforcement de la mise en œuvre de la stratégie dite Redd+ (pour la reforestation) dans l'objectif d'accéder à des paiements sera au centre d'une réunion avec l'UN6REDD et la Banque mondiale.

Puis Mme Ouloto fera une intervention au Carbon Pricing Leadership, précédée d'une rencontre avec la ministre canadienne de l'Environnement.

Pour clore cette journée marathon, la ministre Ouloto honorera de sa présence le Women's Leadership Dinner prévu dès 19h à Bonn.

Cote d'Ivoire

Mise en oeuvre du pnia 2 - L'état ivoirien obtient près de 126 milliards de fcfa de quatre entreprises privées

Le secteur de la semence va amorcer un réel développement en Côte d'Ivoire. Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.