13 Novembre 2017

Cameroun: Commerce intra-africain - La douane veut alléger les procédures

Les experts des douanes de l'Union africaine en conclave à cet effet à Yaoundé, en prélude à la rencontre des directeurs généraux, jeudi et vendredi prochains.

Yaoundé abrite depuis hier, 13 novembre 2017 et ce, jusqu'au vendredi 17, la neuvième réunion ordinaire des directeurs généraux (DG) des douanes de l'Union africaine (UA). Comme chaque année, il est question d'apprécier ce qui a été fait entre deux réunions et surtout, donner une nouvelle dynamique à l'effort d'inter-connectivité des institutions douanières du continent.

Ceci en vue de faciliter le transit, lutter contre le faux, assurer la sécurité des pays et maitriser les données statistiques du commerce intraafricain. Les experts ont ouvert le bal des travaux, jusqu'à mercredi. Les DG des douanes entrent en scène dès jeudi pour deux jours. Leurs conclusions seront présentées à l'UA pour examen et approbation. Thème des travaux : « Contribution des douanes à l'analyse des données sur le commerce international, à la sécurité et à la stimulation du commerce intra-africain ». A propos du commerce intraafricain, l'UA estime qu'il est obstinément faible.

Pour cause, « de longues manutentions portuaires, des procédures douanières lourdes, de nombreux barrages routiers et de nombreuses barrières non tarifaires, en plus de la corruption», regrette Nadir Merah, directeur chargé du commerce et de l'industrie de l'UA. Selon lui, « l'Afrique est aujourd'hui en train de réaliser quelque chose d'historique : la finalisation de l'accord sur la zone de libreéchange continental. Et la douane va être un élément pivot pour faciliter la mise en place de cette zone». Les experts réunis à Yaoundé reconnaissent qu'il y a déjà quelques avancées sur le continent. « Le meilleur exemple est la frontière entre la Zambie et le Zimbabwe à Chirundu.

A l'époque, un camion de marchandises mettait une semaine, voire plus pour passer la frontière. Aujourd'hui, il met trois heures. C'est cet exemple-là qu'on voudrait généraliser à toute l'Afrique, qui a beaucoup trop de frontières. Si on arrive à harmoniser les systèmes de dédouanement, les procédures de transit, etc., l'intégration sur le continent sera plus visible et porteuse», assure le mandataire de l'UA.

Cameroun

Incidents violents à Bamenda

Au moins quatre personnes, dont un policier, ont été blessées à Bamenda, épicentre de… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.