14 Novembre 2017

Cameroun: L'ex-coach des Lions indomptables Léonard Nseke conduit à sa dernière demeure

Le 11 novembre 2017, au moment où les Lions indomptables disputaient à Ndola, en Zambie, la dernière rencontre des éliminatoires du mondial Russie 2018, l'on conduisait Léonard Nséké, l'unique entraineur national ayant qualifié le Cameroun à une phase finale de Coupe du monde (1994, aux États-Unis) à sa dernière demeure.

Décédé le 16 octobre 2017 à son domicile à Douala, cet ancien footballeur reconverti en entraîneur avait longtemps combattu la maladie. Durant ses obsèques, de nombreuses figures marquantes de l'histoire du football camerounais et des Lions indomptables, ont tenu à lui rendre un dernier hommage.

Des personnalités telles que Joseph-Antoine Bell, Bonaventure Djonkep, Jean Pierre Sadi, Michel Kaham. ses collègues entraîneurs, notamment ceux de l'école de football des Brasseries du Cameroun où il fut directeur technique il y a dix ans.

Une école qui a favorisé le rayonnement de plusieurs de ses pensionnaires à l'instar du Marseillais Clinton Njie, de Rigobert Song Bahanag, Samuel Eto'o, Geremi Njitap, Pierre Wome Nlend ou encore Salomon Olembe.

Professeur d'Education physique et sportive (EPS), Léonard Nséké était un technicien diplômé des écoles française et allemande. Il est l'un des premiers camerounais à obtenir le diplôme d'entraîneur de football FIFA-CAF. Des diplômes, qui ont facilité sa reconversion après une carrière de footballeur.

International de 1960 à 1966, capitaine de la grande formation mythique du Cameroun en 1964, avec pour coéquipiers, Mbappé Léppé, Mbette Isaac, Atangana Ottou Jean entre autres...

Sur le plan local, il dirigé de nombreuses équipes : Léopard de Douala, PWD de Bamenda, Union de Douala et Caïman de Douala. Il est nommé sélectionneur national en 1994, et qualifie le Cameroun pour le Mondial. Il n'ira malheureusement pas aux Etas Unis puisqu'il est remplacé par le Français Henri Michel.

Le départ de cet homme de 78 ans qui laisse une veuve, sept enfants et une dizaine de petit- fils, a été précédé le 13 octobre par celui d'un autre patron de sélection nationale, Joseph Siewé, plus connu sous le surnom « maître Diallo » décédé alors même qu'il venait d'être promu comme entraîneur des U- 17. Il fut l'un des formateurs de Samuel Eto'o Fils à l'école des Brasseries du Cameroun.

Cameroun

Incidents violents à Bamenda

Au moins quatre personnes, dont un policier, ont été blessées à Bamenda, épicentre de… Plus »

Copyright © 2017 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.