14 Novembre 2017

Burundi: Jean Bosco Kazirukanyo s'en prend aux marées noires pour sauver l'environnement

Le Dr Jean Bosco Kazirukanyo est le fondateur et directeur général de la ATCP (Advanced Cement Training and Projects) Institute. Il a inventé un type nouveau de ciment qui contient efficacement et recycle de façon écologique les déversements d'hydrocarbures néfastes.

Né au Burundi, le Dr Jean Bosco Kazirukanyo vit et travaille à Johannesburg, en Afrique du Sud, où est domiciliée son entreprise. Le Dr Kazirukanyo a fait des études en génie chimique et détient des qualifications en technologie de procédés de fabrication du ciment, en chimie du ciment, en superplastifiants et en techniques du béton.

Il est titulaire d'un doctorat de sciences appliquées (génie chimique), d'un master en relations internationales obtenu à l'Université Libre de Bruxelles en Belgique. Aussi, détient-il une licence en génie chimique et d'un master en chimie et processus de fabrication du ciment attribué par la Mendeleev University of Chemical Technology en Russie. le Dr Jean Bosco Kazirukanyo a également un certificat d'instructeur en chef en matière de Protection contre les armes chimiques délivré par l'académie NBC en Suisse.

Le père de l'Oil Spill cement

Son expérience industrielle et académique considérable l'a conduit à l'innovation baptisée Oil Spill Cement (OSP), un ciment anti-marée noire qui protège l'eau contre les déversements d'hydrocarbures cancérigènes. Ce ciment réagit avec les polluants et les contaminants dans l'eau pour créer des espèces de grumeaux. Lesdits grumeaux peuvent ensuite être retirés de l'eau et placés dans des contenants en plastique conçus à cet effet, puis acheminés vers des usines de béton où ils sont transformés en additifs pour béton.

Selon un rapport du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) publié en 2011, les déversements d'hydrocarbures dans la partie australe du Nigéria avaient des effets néfastes sur l'environnement. Notamment, la contamination de l'eau potable, et menaçaient la santé des riverains. Cet organisme des Nations Unies estime à plus de 30 ans le temps qu'il faudra pour réhabiliter les communautés affectées et l'environnement.

Jean Bosco Kazirukanyo est le directeur général de la Advanced Cement Institute qu'il a fondée en 2009...

Publié par Innovation Prize for Africa (IPA), samedi le 9 mai 2015

Jean Bosco Kazirukanyo, un inventeur hors pairs

Les contributions du Dr Kazirukanyo ont été reconnues lors de l'édition 2015 de l'Innovation Prize for Africa (AFI). Il était parmi les premiers finalistes tirés de 925 participants venant de différents pays et exerçant dans les domaines de l'agriculture, de l'éducation et de la santé. Décrivant son innovation, l'AFI a déclaré ce qui suit : « Cette innovation contient efficacement et recycle de façon écologique les déversements d'hydrocarbures néfastes qui sont actuellement gérés de façon non durable à travers l'Afrique, provoquant d'énormes dégâts écologiques ».

De plus, le Dr Kazirukanyo a été nommé par Ventures Africa comme un des 42 innovateurs les plus prometteurs pour l'année 2016. Qualifiant son innovation de « révolutionnaire », ils ont également reconnu son activisme dans le domaine des changements climatiques.

Un activiste engagé pour la cause de l'environnement

En sus de cet activisme, le Dr Kazirukanyo a fondé la ACTP Institute, dont les diplômés sont des ingénieurs et des chimistes hautement qualifiés ayant reçu une formation de haut vol. Cet institut contribue également à la recherche et au développement de services liés au ciment dans différents pays africains.

Le Dr Kazirukanyo a étudié le développement des affaires, la gestion des ventes, l'import/export et l'administration des affaires. Par ailleurs, il a déjà participé à diverses conférences, notamment l'atelier « Cement and Concrete for Africa » à Berlin, où il a fait une présentation sur les défis énergétiques et environnementaux auxquels fait face l'industrie du ciment en Afrique.

Burundi

Foyer ou travail ? Le grand dilemme des femmes burundaises

Dans une société exigeante envers la femme comme la nôtre, il n'est pas facile pour bon nombre de… Plus »

Copyright © 2017 This is Africa. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.