14 Novembre 2017

Congo-Brazzaville: Les JNTIC 2017 vont vulgariser des projets décisifs

Le salon prévu du 20 au 21 novembre à Brazzaville veut susciter l'adhésion des différents publics au projet de société " La marche vers le développement", en souhaitant forger une opinion favorable sur les actions menées dans le secteur ces dernières années.

Organisées par la société BPO que dirige Blaise Pascal Okotaka Ebalé, les Journées des nouvelles technologies de l'information et de la communication (JNTIC 2017) bénéficient de l'appui institutionnel du gouvernement et poursuivent deux objectifs essentiels. Elles ambitionnent de vulgariser les actions déjà entreprises en termes d'infrastructures et d'écosystème ensuite sensibiliser l'opinion aux opportunités qu'offre cet environnement à l'heure de l'économie numérique.

Elles sont placées sous le patronage du Premier ministre, Clément Mouamba, et se tiennent sur le thème « Tout sur les réalisations dans le secteur des télécommunications & nouvelles technologies durant le septennat 2009-2016, et défis & perspectives du quinquennat 2016-2021 dans le cadre de la mise en œuvre du projet de société « La marche vers le développement ».

« Le Congo a construit des infrastructures dans le domaine des télécommunications. Elles sont un atout nécessaire pour le développement de diverses activités et la diversification de l'économie », explique Blaise Pascal Okotaka Ebalé, commissaire général du salon.

Pendant deux jours, autour des conférences et expositions, les JNTIC accueilleront en synergie des groupements corporatifs, associations professionnelles, opérateurs télécoms, équipementiers (Matériels & Logiciels), fournisseurs de services, intégrateurs, pouvoirs publics et gouvernants, clients, prospects entreprises et utilisateurs professionnels.

Les JNTIC ont été ouvertes à l'international en vue de sensibiliser l'opinion extérieure à la politique de développement du secteur des télécommunications et des nouvelles technologies menée par le pays pour relever le défi du développement économique et social.

Parmi les délégations étrangères attendues, on note une forte participation de la République démocratique du Congo. Les ministres de la Communication et des médias; des Postes, télécommunications et nouvelles technologies ainsi que le conseiller spécial du président Joseph Kabila en charge du numérique ont confirmé leur participation, souligne Blaise Pascal Okotaka Ebalé.

« Les JNTIC offrent aux professionnels une variété d'opportunités pour nouer des relations d'affaires et exposer leur savoir-faire, et au grand public, une aire pour appréhender les avancées technologiques », précise-t-il.

A côté des ateliers thématiques et conférences, les JNTIC ont prévu de faciliter des rencontres B to B et des rendez-vous d'affaires. Elles prévoient, côté vitrines, 20 exposants et plus de 5000 visiteurs institutionnels, corporates et particuliers.

Congo-Brazzaville

COP23 - Terre d'école se fait un écho favorable

La présidente de la fondation, Maria Maylin, a dressé, lors de la journée consacrée à… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.