14 Novembre 2017

Cote d'Ivoire: Non-qualification des Eléphants au Mondial 2018 - Voici ce que perd la FIF

La non-qualification de la Côte d'Ivoire à la Coupe du monde de 2018 en Russie constitue une perte.

Bien au-delà de l'enjeu sportif, cette non qualification des pachydermes constitue une perte financière pour la Fédération Ivoirienne de Football. Pour la Coupe du Monde 2018 en Russie, la FIFA a annoncé redistribuer un montant total de 400 millions de dollars au cours du tournoi soit 200 milliards de FCFA. Une manne financière en hausse par rapport à celle de la Coupe du Monde 2014 au Brésil.

Les pays qualifiés pour cette coupe du Monde toucheront 1,5 millions de Dollars ( 750 millions FCFA ) pour couvrir les frais de préparation de cette compétition. En plus de ce montant, les pays éliminés à la phase de groupe percevront au minimum 8 millions de dollars soit 4 milliards FCFA. La Côte d'Ivoire qui en 3 participations consécutives n'a jamais atteint le second tour aurait pu en cas de qualification, empocher au minimum plus de 4 milliards FCFA.

On le sait, les ressources de la Coupe du monde ont toujours constitué un maillon fort dans la gestion financière de l'administration Sidy Diallo. Le patron du football ivoirien devrait trouver d'autres moyens pour combler ce vide financier.

Cote d'Ivoire

Mise en œuvre du C2D - La société civile lance le suivi des projets

Plusieurs projets inscrits au portefeuille du C2d (Contrat de désendettement et de développement) n'ont… Plus »

Copyright © 2017 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.