14 Novembre 2017

Centrafrique: La nouvelle impulsion

L'annonce de la réhabilitation du réseau routier de la partie septentrionale de la République centrafricaine change des mauvaises nouvelles, notamment les assauts des groupes armés ayant préoccupé les autorités ces derniers mois.

Certes, une autre attaque s'est soldée par quatre morts samedi denier dans un café de la capitale Bangui. Mais, dans la capitale comme sur l'ensemble du territoire national, l'on s'accorde à dire que l'insécurité a reculé.

Le processus de Désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) mis sur pied par le chef de l'Etat centrafricain, Faustin Archange Touadéra, avec l'appui des bailleurs de fonds commence à porter des fruits.

Certains anciens combattants ont renoué avec les activités agricoles qui les occupaient avant la crise. Ce retour à la terre est d'autant plus salvateur que le secteur primaire constitue la colonne vertébrale de l'économie centrafricaine puisque plus de 76 % de la population vivent de l'agriculture selon un rapport de la Banque mondiale publié en 2015.

Le gouvernement centrafricain sait que l'agriculture figure parmi ses priorités. C'est la raison pour laquelle, il a régularisé récemment les arriérés de la campagne agricole 2011-2012 des producteurs de coton de la préfecture de Nana-Gribizi au centre du pays. Il faut encore souligner que la prochaine réhabilitation du réseau routier traduit davantage la nouvelle impulsion donnée aux affaires publiques par le président centrafricain conformément à la trilogie de la paix, la réconciliation et la relance économique.

Ce n'est pas un hasard si cette réhabilitation a été rendue possible grâce à un soutien financier de 25 milliards de F de la Banque mondiale. Ce n'est pas un hasard non plus si du 8 au 9 novembre denier, le forum des investisseurs s'est tenu à Bangui dans le prolongement de la conférence des bailleurs de fonds de Bruxelles de novembre 2016.

Les entreprises étrangères, qui ont participé à ce forum, ont pu apprécier les avantages à s'installer en Centrafrique au coeur d'une économie marquée par la libre concurrence, la suppression des monopoles et la libéralisation du commerce.

Centrafrique

MSF quitte Bangassou après un braquage à main armée

Médecins sans frontières a décidé mardi soir 21 novembre de suspendre ses activités… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.