14 Novembre 2017

Tunisie: Renforcer la prévention et le diagnostic précoce

Comme à l'accoutumée, le corps médical, le personnel, les personnes malades d'une clinique sise au Centre Urbain Nord n'ont pas raté cette occasion pour venir, nombreux, assister à l'atelier culinaire, à la séance de dépistage gratuite et participer au concours de la course...

Il est 9h30, tout est déjà en place, les candidats, qui vont participer au marathon, sont en pleine forme. Et la course commence, deux kilomètres pour les adultes ; les enfants aussi ont eu leur part dans cette manifestation.

Ils doivent courir 1,5 kilomètre pour remporter le grand prix. Et ce n'est pas tout. Un atelier culinaire pour sensibiliser les enfants à la maladie a été organisé à leur intention.

Et c'est parti pour le show

De l'autre côté, sur un grand espace, l'équipe organisatrice a placé sur une pelouse les différents équipements pour pratiquer une séance de sport, suivie d'un cours de zumba ; le corps médical a donné l'exemple à tous les patients pour les encourager à faire du sport.

Ces derniers n'ont pas hésité à les suivre et à commencer à pratiquer, pour certains, leur première séance d'activité sportive. La foule nombreuse, qui s'est rassemblée pour le cours de zumba, était prête elle aussi à relever le défi...

Musique, matériels de sport et entraîneurs motivés... n'ont laissé personne indifférent et tout le monde s'est mis aussitôt à se déhancher sur cette rythmique frénétique.

Dépistages, conseils et exercices ludiques

Sur l'autre côté de cet espace, les stands de l'atelier culinaire ont été placés au service des personnes malades, mais aussi de celles qui sont en bonne santé et qui veulent s'informer davantage sur les causes de la maladie, son traitement...

Des nutritionnistes ont orienté, aidé, et répondu à toutes les questions des patients, qui étaient nombreux à s'informer sur tous les détails concernant l'alimentation du diabétique, du moment de la prise de la collation, des aliments à bannir. Leïla Alouane, nutritionniste, qui a contribué à cette journée, a affirmé que cette manifestation est organisée dans le but d'éduquer et de sensibiliser les gens afin d'être à la page du point de vue nutritionnel.

«Auparavant, il y avait toute une liste d'aliments à interdire aux patients. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas, il faut inculquer à ces malades que c'est une question de quantité tout d'abord, d'association d'aliments et de timing, par la suite», explique notre nutritionniste -- qui n'a pas hésité à répondre à toutes les questions des malades qui venaient la consulter pour des conseils et des recommandations -- et elle a précisé que le thème principal de la Journée mondiale de cette année porte sur le diabète gestationnel qui affecte à peu près 7% des femmes enceintes dans le monde.

Pour les exercices des ateliers, les participants doivent choisir, parmi une grande liste, les bons aliments à associer pour composer un plat équilibré. Mme Latifa, 33 ans, enceinte de sept mois, qui souffre d'un diabète gestationnel détecté depuis quelques mois, a pris du plaisir à faire cet exercice qui lui apprend tant sur la bonne alimentation.

D'ailleurs, son médecin traitant lui a recommandé de suivre un régime alimentaire strict sans sucreries jusqu'à son accouchement. Mais si elle vient assister aujourd'hui à ce atelier, c'est pour apprendre davantage sur les dangers de cette maladie et solliciter les conseils et recommandations des médecins spécialistes.

La journée s'est achevée en beauté avec la remise des trophées et des prix pour les gagnants du marathon. Mais cela ne s'arrête pas là, l'essentiel, c'est surtout d'apprendre à vivre avec sa maladie et de la combattre en même temps.

Tunisie

Ligue 1-OM/ Aymen Abdennour - «Je suis à 100% maintenant»

C'est un OM aux deux visages qui nous est proposé cette saison. Moqués pour leur incapacité… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.