14 Novembre 2017

Mauritanie: Le Premier ministre supervise le démarrage des travaux du séminaire pour l'investissement dans les ressources animales

Le Premier ministre Monsieur Yahya Ould Hademine a supervisé, lundi matin au Palais des Congrès à Nouakchott, le démarrage des travaux du séminaire sur l'investissement dans le domaine des ressources animales en Mauritanie.

Ce séminaire organisé par le ministère de l'Élevage en collaboration avec l'Organisation Arabe pour l'investissement et le développement Agricole (AAAID), la Chambre de commerce et d'industrie d'Al-Charika et l'Union des Chambres du Conseil de Coopération du Golfe vise à faire connaître les potentialités nationales dans le domaine des ressources animales et la présentation de projets bien ficelés qui ne demandent qu'à être financés, en plus d'une meilleure connaissance du climat des affaires, du code de l'investissement et des facilités offertes aux investisseurs.

La cérémonie d'ouverture de ce séminaire s'est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement, de membres du corps diplomatique accrédité en Mauritanie et d'opérateurs économiques dans le pays.

Le Premier ministre a indiqué que cette rencontre revêt une très grande importance car elle s'inscrit dans le sens de la stratégie nationale de la croissance accélérée et de la prospérité partagée 2017-2030 récemment adoptée par le gouvernement et où le développement des potentialités et les opportunités d'investissement dans le domaine des ressources animales occupent une place importante.

Il a ajouté dans son discours d'ouverture du séminaire que le climat de stabilité politique et de libertés que vit, par la grâce d'Allah, le pays en plus de ce qui a été réalisé dans le domaine de la modernisation de notre système juridique, en particulier en ce qui concerne le code national de l'investissement et du climat des affaires et ce que ce dernier offre comme avantages et facilités dans tous les domaines sont autant de facteurs encourageant l'investissement dans les différentes filières du secteur des ressources animales.

Voici le texte du discours du Premier ministre :

"Au nom d'Allah le tout miséricordieux le très miséricordieux

Paix et Salut sur le plus noble des Envoyés d'Allah

Messieurs les ministres,

Monsieur le président de l'Organisation Arabe pour l'investissement et le développement Agricole

Monsieur le président de l'Union des Chambres du Conseil de Coopération du Golfe

Monsieur le président de la Chambre de commerce et d'industrie d'Al-Charika

Excellences Messieurs les ambassadeurs,

Messieurs les participants, Investisseurs, Hommes d'Affaires et Experts,

Mesdames et Messieurs,

Il m'est agréable d'abord de vous souhaiter la bienvenue dans votre deuxième pays la Mauritanie tout en saluant l'honneur que vous nous faites avec la participation à cet important séminaire sur l'investissement dans le domaine des ressources animales qu'abrite notre pays.

Cette rencontre revêt une très grande importance car elle intervient dans le sens de la stratégie nationale de la croissance accélérée et de la prospérité partagée 2017-2030 récemment adoptée par le gouvernement et où le développement des potentialités et des opportunités d'investissement dans le domaine des ressources animales occupent une place importante.

Mesdames et Messieurs,

Le climat de stabilité politique et de libertés que vit, par la grâce d'Allah, le pays en plus de ce qui a été réalisé dans le domaine de l'actualisation de notre système juridique en particulier en ce qui concerne le code national de l'investissement et du climat des affaires et ce que ce dernier offre comme avantages et facilités dans tous les domaines sont autant de facteurs encourageant l'investissement dans les différentes filières des ressources animales.

Dans ce cadre, nous aspirons à ce que cette rencontre bénie nous permette ensemble de faire la lumière sur les opportunités prometteuses d'investissement dans ce secteur dans lequel notre pays tient à ce que les secteurs public et privé jouent les rôles qui leur incombent en vue de parvenir à un développement harmonieux et durable.

Mesdames et Messieurs,

Le très haut niveau des participants à cette rencontre, comme investisseurs, hommes d'affaires et experts, nous amène à fonder de grands espoirs sur les résultats positifs qui ne manqueront pas d'en sortir et je vous réaffirme que le gouvernement va les accompagner comme il va travailler de concert avec vous afin de les concrétiser sur le terrain.

Je tiens ici à exprimer des remerciements mérités à nos différents partenaires techniques et financiers qui ont contribué à la préparation et à la réussite de cet important séminaire.

Enfin, je voudrais vous souhaiter de nouveau la bienvenue et déclare ouvert du séminaire sur l'investissement dans domaine des ressources animales, en souhaitant plein succès à vos travaux ».

Dans son intervention, le ministre de l'Economie et des Finances, M. Moctar Ould Diay, a indiqué que notre pays dispose d'immenses ressources minières, halieutiques, animales et hydraulique, de terres fertiles, de ressources hydrauliques et d'une position géographique stratégique.

Il a ajouté que l'adoption en 2012 d'un code d'investissement constitue un important acquis pour le pays en faveur de la promotion de l'investissement.

Il a rappelé que le rapport annuel du climat des affaires que réalise la Banque mondiale reflète le progrès de notre pays à travers les indicateurs de ce classement dans lequel la Mauritanie glane 26 nouvelles places au niveau mondial en trois ans grâce aux réformes de fond entreprises dans le domaine de l'activité commerciale.

Pour sa part, la ministre de l'Élevage, Mme Vatma Vall Mint Souena, a souligné que les ressources animales ont constitué durant des siècles la colonne vertébrale de l'économie de ce pays et une composante essentielle de sa culture et de son développement économique.

Elle a ajouté que les changements économiques et les défis qui font face à la sécurité alimentaire mondiale ont montré en cette époque moderne qu'il est impossible de se passer de telles ressources animales. Ce constat a amené notre pays a élaboré des programmes, à prendre des mesures incitatives, à éditer des lois et à préparer les conditions propices pour assurer le développement, la promotion et la modernisation de ce secteur vital.

Dans ce sens, elle a mis en exergue l'importance de ce séminaire sur l'investissement des ressources animales qui va, a-t-elle dit, permettre de mieux faire connaître les potentialités du pays qui a connu ces dernières années de grandes réformes grâce aux hautes instructions du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

De son côté, M. Mohamedou Ould Sidi, vice-président de la Chambre du Commerce, de l'Industrie et de l'agriculture de Mauritanie, a indiqué la nécessité d'orienter les investissements de façon efficiente vers le secteur des ressources animales en vue de relever ses performances pour satisfaire les besoins des populations en viande rouge et en produits laitiers et exporter l'excédent de la production.

Pour sa part, M. Mazroui, Président de l'Instance arabe pour l'investissement et le développement agricole avait, dans son mot relevé que la rencontre s'inscrit dans le cadre des efforts de son institution visant à élargir la base de la participation en vue de tirer profit des ressources animales dont la Mauritanie est largement pourvue.

Il a ajouté que la Mauritanie connait un grand dynamisme économique à l'issue de la politique d'ouverture reposant sur les mécanismes de marché et l'adoption de législations et de règlementations favorables à l'investissement dans tous les secteurs économiques en offrant un certain nombre d'opportunités d'investissements ; en apportant les facilités requises et en prenant les mesures nécessaires pour protéger et promouvoir les ressources animales afin de faire réussir l'investissement dans ce secteur.

M. Mazroui a souligné que ces efforts représentent un stimulant important pour les investisseurs pour réaliser davantage de succès au niveau des projets qu'ils initient dans tous les domaines de la production et de l'augmentation des échanges commerciaux en tirant profit de la position géographique de la Mauritanie sur l'atlantique et de son statut de trait d'union entre le nord et le sud du Sahara.

M. Abderrahim Hassan Naghi, secrétaire général de l'union des chambres de commerce du conseil de coopération du Golfe a précisé que l'organisation d'un tel forum intervient suite à la prise de conscience de l'importance de la participation du secteur privé à la réalisation du développement durable et l'encouragement de l'investissement en Mauritanie, pays lié à l'Afrique de l'Ouest - un marché porteur - par un partenariat privilégié.

Les organisateurs ont, dit-il, axé sur l'investissement dans les ressources animales en Mauritanie en raison de la disponibilité de cette ressource qui abrite quelque 22 millions de têtes de bétail en plus de terres fertiles d'une superficie de 500 mille hectares.

Pour sa part, M. Abdallah Sultane Al Oueiss, président du conseil d'administration de la chambre du commerce et d'industrie de Chariqa, a indiqué que la tenue de cette rencontre à Nouakchott traduit les liens solides entre les Emirats Arabes Unis et la Mauritanie en harmonie avec la sage politique des deux Etats visant à réaliser la complémentarité arabe à tous les niveaux et à développer et renforcer la coopération économique entre les deux pays frères.

Il a précisé que la dynamisation du secteur des ressources animales requiert davantage de stimulants et de facilités au secteur privé et de porter une attention particulière au développement des services et prestations logistiques en plus du traitement radical qu'il convient d'apporter aux problématiques qui entravent le développement agro pastoral et des industries alimentaires y afférentes.

A la fin de la cérémonie le Premier ministre, en compagnie des membres du gouvernement et des participants, a visité l'exposition des produits nationaux des industries du lait et ses dérivés émanant de 5 sociétés dont notamment la société nationale de lait créée en 2007 avec une capacité de production pouvant atteindre 120 mille litres/jour de lait frais et de ses dérivés.

La cérémonie d'ouverture de ce séminaire s'est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement, de membres du corps diplomatique accrédité en Mauritanie et d'acteurs économiques dans le pays.

Mauritanie

Le Président de la République visite le centre hospitalier des spécialités de Nouadhibou

Dans le cadre de la visite qu'il entreprend actuellement dans la wilaya de Dakhlet-Nouadibou, le Président de la… Plus »

Copyright © 2017 Agence Nouakchott d'Information. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.