14 Novembre 2017

Tunisie: Un taux d'exportation encore faible - 17% distribués dans les officines

En effet, 6% seulement des médicaments produits localement sont destinés à l'export et 17% sont distribués dans les officines tunisiennes. Un taux d'exportation faible par rapport à d'autres pays de la région Mena telle la Jordanie dont le taux d'export s'élève à 48 % des médicaments produits localement.

Pourtant, la Tunisie est pionnière en Afrique, en matière de production pharmaceutique générique. «La Tunisie a été le premier pays à développer l'industrie pharmaceutique en Afrique.

Nous étions parmi les pionniers en la matière et il est grand temps d'aller de l'avant pour faire de cette industrie un moteur de croissance et de développement», a déclaré Inès Fradi, directrice générale de la Direction de la Pharmacie et du médicament (DPM), lors de la tenue des travaux du Dialogue public privé (DPP) sectoriel.

Le tissu économique dans le secteur pharmaceutique présage une croissance considérable, qui est, toutefois, tributaire d'une relance de l'exportation. A cet égard, le Dialogue public privé a été lancé en janvier 2016 pour élaborer de nouvelles politiques qui renforcent la compétitivité du secteur pharmaceutique. Les travaux du DPP sont toujours en cours.

Délai de l'autorisation réduit

Durant plus d'un an et demi, 40 réunions public-privé ont été organisées impliquant près de 15 institutions. Ces travaux ont abouti à un plan d'action qui vise essentiellement à optimiser les procédures d'Autorisation de mise sur le marché (AMM), la condition sine qua non de la commercialisation d'un nouveau produit pharmaceutique dans le marché local mais également à l'étranger.

Les procédures des dossiers d'AMM ont été longtemps un véritable ralentisseur à la commercialisation et à l'exportation des nouveaux médicaments produits.

Cependant, grâce au plan d'action élaboré suite aux travaux des DPP, le ministère de la Santé a pu réduire les délais du traitement et de réponse des dossiers d'AMM de 3 ans à une année seulement, en mai dernier.

Le ministère vise actuellement à baisser davantage les délais du traitement des dossiers d'AMM jusqu'à 6 mois. Dr Hanène Hachicha, responsable du service marketing au sein du laboratoire Opalia Pharma, affirme, pour sa part, que la numérisation du secteur de la santé est primordiale pour le passage à un niveau supérieur dans le secteur pharmaceutique.

«Réduire l'importation des dispositifs médicaux, qui sont classés comme des produits de confort, moderniser et numériser l'administration, notamment celle de la santé, sont les principaux points à traiter dans l'immédiat pour promouvoir la production des médicaments génériques en Tunisie et booster l'exportation vers les pays de l'Afrique subsaharienne et ceux de la région Mena», a-t-elle précisé.

Ainsi, pour une meilleure compétitivité des médicaments génériques tunisiens sur les marchés mondiaux, la Tunisie doit miser sur la qualité de son produit pharmaceutique.

Cela ne peut se faire qu'en révisant le cadre réglementaire et institutionnel pour se conformer aux standards internationaux.

Tunisie

Ligue 1-OM/ Aymen Abdennour - «Je suis à 100% maintenant»

C'est un OM aux deux visages qui nous est proposé cette saison. Moqués pour leur incapacité… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.