14 Novembre 2017

Afrique: Peter Sands nommé Directeur exécutif du Fonds mondial

Genève — Le Conseil d'administration du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a nommé aujourd'hui un nouveau Directeur exécutif en la personne de Peter Sands [ télécharger en English | Français ] , ancien Directeur général de la Standard Chartered Bank qui, après une brillante carrière dans le secteur bancaire, s'est investi dans divers projets de santé publique à l'échelle mondiale.

Sands, qui préside actuellement le Groupe de travail international de la Banque mondiale sur le financement des activités de préparation aux pandémies, est également chargé de recherche à l'Institut de santé internationale de Harvard et au Centre Mossavar Rahmani pour les entreprises et le gouvernement de la Kennedy School de Harvard, où il travaille à des projets de recherche sur la santé mondiale et la réglementation financière.

« Peter Sands apporte une expérience exceptionnelle en gestion et en finances, ainsi qu'un dévouement en faveur de la santé mondiale », a déclaré Aida Kurtović, la Présidente du Conseil d'administration du Fonds mondial.

« À l'heure où nous faisons face à des enjeux complexes, sa capacité à mobiliser des ressources tout en gérant la transformation est exactement ce dont nous avons besoin. Nous attendons de lui qu'il permette au Fonds mondial de franchir une nouvelle étape. »

Sands a été le Président-directeur général de Standard Chartered PLC de 2006 à 2015, après avoir rejoint la banque en 2002 en tant que directeur financier du groupe.

Sous sa direction, Standard Chartered a réussi à surmonter les turbulences de la crise financière mondiale en 2007-2009, en soutenant ses clients et ses contreparties sans avoir recours à aucune forme de soutien gouvernemental.

Sous l'autorité de M. Sands, Standard Chartered est devenue l'une des principales banques internationales, par le recentrage sur les marchés émergents et le pilotage de la mise au point de produits, le développement de la gestion des risques et le renforcement des capacités technologiques à un niveau digne des plus grandes sociétés mondiales, le tout soutenu par une culture de collaboration très étroite.

Pendant le mandat de M. Sands, Standard Chartered a concentré ses initiatives de responsabilité d'entreprise sur les questions de santé, y compris la cécité évitable, le sida et le paludisme.

M. Sands a siégé au conseil d'administration de la Coalition mondiale des entreprises contre le sida, la tuberculose et le paludisme et a été administrateur principal non dirigeant au conseil du Ministère de la Santé du Royaume-Uni.

Après avoir quitté la banque en 2015, M. Sands a appliqué ses compétences et son expérience en finance internationale dans le domaine de la santé mondiale.

Il a présidé la Commission d'étude d'un cadre mondial du risque sanitaire pour l'avenir au sein de l'Académie nationale de médecine des États-Unis, qui a publié un rapport influent sur les pandémies intitulé « La dimension oubliée de la sécurité mondiale : cadre pour contrer les flambées de maladies infectieuses ».

M. Sands siège également au Forum sur les menaces microbiennes et au Comité chargé de garantir un accès à des médicaments abordables de l'Académie nationale des sciences des États-Unis. M. Sands a publié des articles sur la santé mondiale et les épidémies dans diverses revues évaluées par des pairs.

« C'est un très grand honneur pour moi de rejoindre ce partenariat extraordinaire », a déclaré M. Sands. « Les maladies infectieuses représentent aujourd'hui l'un des risques les plus graves auxquels l'humanité est confrontée.

Si nous travaillons ensemble pour mobiliser des fonds, construire des systèmes de santé solides et mettre en place des ripostes communautaires efficaces, nous pourrons mettre fin aux épidémies, promouvoir la prospérité et accroître notre sécurité sanitaire mondiale. »

Né au Royaume-Uni, M. Sands a fait ses études en Malaisie, au Royaume-Uni, au Canada et aux États-Unis. Il a débuté sa carrière au Ministère des Affaires étrangères du Royaume-Uni avant de rejoindre McKinsey & Company, où il a conseillé les clients sur les services financiers et les télécommunications pendant 13 ans au bureau de Londres.

Sands est diplômé avec mention du Brasenose College de l'Université d'Oxford en politique, philosophie et économie. Il a également obtenu une maîtrise en administration publique de l'Université Harvard, où il a été boursier Harkness.

En sa qualité de nouveau Directeur exécutif, M. Sands supervisera et guidera la mise en œuvre de la stratégie 2017/2022 du Fonds mondial, qui vise à maximiser l'impact de la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme et à mettre en place des systèmes de santé résistants et pérennes.

Le Fonds mondial est une organisation du 21e siècle fondée sur le partenariat, conçue pour accélérer la fin des épidémies de sida, de tuberculose et de paludisme. Créé en 2002, il constitue un partenariat entre des autorités publiques, la société civile, le secteur privé et les personnes touchées par les maladies.

Il collecte et investit près de 4 milliards de dollars US par an à l'appui de programmes menés par des spécialistes locaux dans les pays et les communautés qui en ont le plus besoin. The Le Fonds mondial a toujours été classé parmi les organisations les plus efficaces et transparentes dans le secteur du développement.

Afrique

L'immigration clandestine au cœur d'un colloque à Abidjan

A Abidjan, le sommet Union africaine-Union européenne doit se tenir à la fin du mois de novembre avec… Plus »

Copyright © 2017 Global Fund to Fight AIDS, Tuberculosis and Malaria. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.