16 Novembre 2017

Zimbabwe: Le chef de l'ONU appelle au calme et à résoudre pacifiquement les différends politiques

Suivant de près l'évolution de la situation au Zimbabwe, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé jeudi au calme.

Selon les informations rapportées par les médias, l'armée s'est déployée dans Harare, la capitale du Zimbabwe, et le Président, Robert Mugabe, est assigné à résidence.

Par la voie de son porte-parole, le chef de l'ONU a souligné l'importance de résoudre les différends politiques au Zimbabwe par des moyens pacifiques, y compris par le dialogue et conformément à la Constitution du pays.

« Le Secrétaire général se félicite des efforts déployés par la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) pour faciliter une solution pacifique à la situation », a indiqué son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans un communiqué publié jeudi.

M. Guterres est en contact régulier avec le Président de la Commission de l'Union africaine et les dirigeants de la région en appui aux efforts en cours.

« Le Secrétaire général réitère l'engagement des Nations Unies à continuer de soutenir les efforts nationaux du Zimbabwe pour consolider la gouvernance démocratique », a rappelé son porte-parole.

Zimbabwe

La Zanu-PF tient son premier congrès de l'après-Mugabe

Le congrès extraordinaire de la Zanu-PF se tient cette semaine au Zimbabwe à partir de ce mardi 12… Plus »

Copyright © 2017 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.