16 Novembre 2017

Sénégal: Des équipements de plus 403 millions CFA aux centres culturels régionaux

Dakar — Le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly a remis, jeudi, un lot de matériel d'une valeur de 403 millions 944. 888 millions de francs CFA aux centres culturels régionaux et à d'autres structures de son département, a constaté l'APS.

"Ce lot d'équipements d'une valeur assez conséquente permettra à nos centres régionaux culturels de jouer le rôle de pivot de l'action culturelle dans notre pays, de collecter notre patrimoine culturel national et de le préserver", a dit le ministre lors de la cérémonie de réception au Grand Théâtre de Dakar.

Pour Abdou Latif Coulibaly, "ce matériel permettra aussi aux centres culturels d'être la référence dans la production de biens culturels et leur mise à disposition auprès des populations".

"Il faut que l'action culturelle retourne dans les régions", a-t-il préconisé, en présidant cette cérémonie au cours de laquelle les directeurs de ces structures déconcentrées présents ont reçu chacun divers matériels composés de dix véhicules, d'instruments de musique moderne et traditionnelle, de sonorisation et de mobilier de bureau.

Les régions de Thiès, Ziguinchor, Fatick, Louga, l'Ecole nationale des arts, le centre d'interprétation de Toubacouta et le centre communautaire de Bandafassi ainsi que le service de relation publique et de documentation du ministère de la Culture ont été servis.

Selon le coordinateur des centres culturels régionaux, Tidiane Diallo, "ces équipements rentrent dans le cadre du programme d'équipement des centres culturels régionaux".

"Par ce geste, M. le ministre, vous venez d'outiller les centres culturels et vous nous motivez davantage à persévérer, à travailler pour le bénéficie du public dans les régions,  pour que nos centres soient des leviers de développement culturel, soyez-en remercié", a dit la directrice du centre culturel régional de Diourbel, Sira Ba, au nom de ses collègues.

Si l'on en croit le ministre de la Culture, "l'ambition procède d'une volonté politique affichée par le président de la République pour faire des régions, le moteur du développement économique et la culture ne peut pas être en reste".

Se disant conscient de l'état des centres culturels régionaux, le ministre ambitionne de faire du centre culturel régional Blaise Senghor de Dakar, "un vrai centre de référence, (... ) la banlieue sera aussi pris en compte".

"Il n'est pas concevable que les centres culturels les plus fréquentés chez nous soient les centres culturels installés par les pays étrangers", a souligné M. Coulibaly.

Abdou Latif Coulibaly a exhorté les bénéficiaires à un bon entretien du matériel reçu.

"Ce matériel est mis entre des mains avisées qui sauront l'entretenir, il faut prévoir une somme d'argent pour entretenir ce matériel. Le problème que nous avons, c'est moins un problème d'achat, mais d'entretien", a dit le ministre à l'endroit des directeurs des centres culturels.

Sénégal

Un parcours artistique dans les hauts lieux culturels de Dakar

Dakar accueille actuellement la 6e édition de Parcours, l'autre grande rencontre d'art contemporain après… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.