16 Novembre 2017

Burkina Faso: Burkina Startup 2017 - 12 futurs chefs d'entreprises en immersion

Le Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES) a organisé le jeudi 16 novembre 2017 à Ouagadougou, une session de formation au profit des Startups pour renforcer leurs connaissances dans le domaine de l'entreprenariat.

Ce sont au total douze entreprises qui ont été formalisées en Sociétés anonymes (SA) et en Sociétés à responsabilité limitée (Sarl) et retenues dans le cadre de Burkina Startup. Dans cette dynamique, une session de formation a été initiée, le jeudi 16 novembre 2017 à Ouagadougou, par le Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES) au profit de ces Startups sélectionnées.

Elle a pour objectif de renforcer leurs connaissances en entreprenariat et en gestion du personnel afin de former des chefs d'entreprises compétents. Pour le directeur général du Fonds burkinabè de développement économique et social, Blaise Parfait Kiemdé, la formation est la première du genre de Burkina Startup qui s'étale sur une période de cinq ans.

Il a rappelé que ce programme est un outil mis en place le 11 juillet 2017 par le gouvernement burkinabè dont l'ambition est de financer des jeunes porteurs de projets innovants.

Il a souligné que la formation fait suite à des activités telles que la maturation des plans d'affaires, la finalisation et la gestion comptable dont le but est de doter les Startups de connaissances en comptabilité et en gestion des entreprises.

«C'est la première session de Burkina Startup et cette formation marque la fin des activités non financières qui vont permettre d'aller au financement», a-t-il indiqué. A l'entendre, ce sont de jeunes talents sélectionnés pour mettre en place des structures dans divers domaines comme la transformation agroalimentaire et les TIC.

«Aujourd'hui, la perfection est recherchée et les entreprises qui n'innovent pas sont appelées à disparaître. Ces jeunes entrepreneurs vont contribuer au développement économique et social du Burkina Faso», a affirmé M. Kiemdé.

En termes d'innovation, il a précisé que ces Startups vont être accompagnées par le FBDES en collaboration avec une structure d'expertise comptable.

En effet, il a justifié que cela va amener les différents promoteurs à s'implémenter pour produire des situations comptables. A ce titre, le directeur du FBDES a également mentionné la tenue d'une formation sur la connaissance du logiciel et de la gestion comptable d'une entreprise.

421 dossiers reçus pour la phase-pilote

Selon M. Kiemdé, 421 dossiers ont été reçus pour cette phase pilote de Burkina Startup. La deuxième session, a-t-il annoncé, va débuter en janvier 2018 et le centre Burkina Startup a été créé dans le souci d'informer et de conseiller les futurs promoteurs d'entreprises dans le montage des dossiers.

Selon Boukari Sawadogo, formateur du Centre de gestion agréé (CGA), des modules que sont le management opérationnel, la gouvernance d'entreprise et les enjeux de rentabilité vont être administrés aux Startups.

Le management opérationnel de l'entreprise, a-t-il poursuivi, concerne la phase terrain, les prises de contact, le déploiement des activités et des outils en matière de gestion et d'animation de l'entreprise. «C'est un module complet qui va permettre aux promoteurs de se familiariser lors de la prise des décisions sur le terrain», a-t-il soutenu.

Le promoteur de l'entreprise Over-win concept, Aziz Ben Clovis Zéba, pour sa part a démontré que sa structure évolue dans la conception des équipements et la transformation agroalimentaire. Pour lui, cette formation va renforcer leurs capacités en matière d'entreprenariat.

M. Zeba s'est dit prêt, car des études, des plans de fabrication des équipements ont été menés. Il a cité l'autoclave qui est un équipement plurifonctionnel dans le traitement des produits sous pression, de la noix de cajou et de l'étuvage du riz paddy.

«Nous avons été contacté par une entreprise ivoirienne qui a montré son intérêt pour cet équipement pour le traitement à la vapeur de l'attiékè», s'est enthousiasmé Aziz Ben Clovis Zéba.

Burkina Faso

BKoudougou, la ville de Norbert Zongo, continue de réclamer justice

Mercredi 13 décembre 2017, cela fait 19 ans que le journaliste Norbert Zongo a été assassiné… Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.