17 Novembre 2017

Cameroun: Cames 2017 - 41 candidats admis

C'est la moisson du 18e Concours d'agrégation des sciences juridiques, politique, économiques et de gestions, que Yaoundé vient d'abriter.

C'est la moisson du 18e Concours d'agrégation des sciences juridiques, politiques, économiques et de gestions, que Yaoundé vient d'abriter. 39,81%, c'est le taux de réussite obtenu au terme de la 18e session du concours d'Agrégation en Sciences juridiques, politiques, économiques et de gestions organisé par le Conseil Africain et Malgache de l'enseignement supérieur (Cames).

C'est devant un parterre de personnalités, d'universitaires, invités et familles venus célébrer l'excellence que le ministre de l'Enseignement supérieur, chancelier des ordres académiques, le Pr Jacques Fame Ndongo, par ailleurs président du conseil des ministres du Cames a procédé à la clôture de cet évènement. 41 nouveaux maîtres de conférences ont été admis dans les disciplines précitées.

Soit, des taux de réussite de 31,82% en droit privé, 21,74% en droit public, 50% en histoire des institutions, 64,29% en science de gestion, 43,24% en science économique et en science politique, 60%.

Le Cameroun s'en est tiré avec 14 agrégés parmi lesquels deux majors : le Pr Keugong Rolande Saurelle de l'université de Dschang (droit privé), et le Pr Momo Claude de l'université de Douala (droit public). Des hommes et femmes, capables de soutenir la comparaison internationale chère au secrétaire Général du Cames, Pr Bertrand Mbatchi.

« Le concours d'Agrégation constitue un gage d'ouverture et d'enrichissement du système d'évaluation en ce qui concerne les pratiques pertinentes à intégrer au regard du contexte socio économique des Etats membres », a-t-il confié.

A ces nouveaux maîtres de conférences agrégés, il a été recommandé par le ministre de l'Enseignement supérieur d'illuminer les paysages universitaires africains et mondiaux. « Soyez les porte-flambeaux de la rénovation de nos universités et instituts de recherche. Ne soyez pas seulement des têtes bien pleines, mais aussi des têtes bien faites », a souligné le ministre.

Innovations enregistrées lors du 18e concours du Cames : les membres du jury élevés au grade de chevalier de l'ordre national de la valeur à titre exceptionnel, ont été décorés par le ministre Jacques Fame Ndongo au nom du chef de l'Etat.

Mais aussi, la remise du prix Coris bank au lauréat burkinabé Madi Koanda, en sciences de gestions de l'université de Ouaga II, fruit du partenariat public privé, qui récompense le meilleur lauréat du concours et surtout l'excellence universitaire, professionnel et scientifique du lauréat.

Cameroun

« La caravane va continuer »

Etoundi Zeyang, Directeur du Théâtre du Chocolat. Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.