17 Novembre 2017

Tunisie: Les marques de voitures rivalisent de perfection

L'ouverture de ce salon au public a eu lieu le mercredi 15 novembre et l'inauguration officielle est prévue le jeudi 16 novembre (hier) en présence de Hichem Ben Ahmed -- secrétaire d'Etat auprès du ministère du Transport -- et des autorités régionales et locales.

Des voitures de marque

Au cours de notre visite à ce salon, fortement animé, le concessionnaire de la marque japonaise Toyota nous a indiqué que le stand de la maison Toyota sise à Akouda et Sidi Abdelhamid comporte 6 modèles dont «Aygo», «Yaris Sedan», «Yaris LS», «Yaris HS», «Toyota C-HR» et que cette marque japonaise a été introduite en Tunisie par le groupe Béchir Salem Belkhiria (BSB). Les prix de vente varient selon la marque (25.000 dinars pour Aygo, 74.000 dinars pour Toyota C-HR, 40.000 dinars pour Yaris Sedan, 35.000 dinars pour Yaris LS).

Au stand de la société «AM Tuning», sise à La Charguia 2 à Tunis, spécialisée dans la fabrication des kits de carrosserie pour les différents types de voitures (grosses et petites cylindrées, les voitures 4X4, les voitures de course), le visiteur peut acquérir des accessoires comme les jantes (entre 500 et 2.500 dinars), les pare-chocs (de 250 d à 2.000 dinars), les bas de caisse (entre 150 et 450 dinars), les spoilers ou ailes rondes (entre 100 et 450 dinars).

Au stand de la société Oilibya de distribution pétrolière, sise aux Berges du Lac à Tunis, le responsable du service marketing de ladite société nous a indiqué que le visiteur peut avoir une idée sur les carburants additivés (formes de carburants auxquels on ajoute un produit chimique qui les rendent plus performants) dont il a cité le carburant «Optimium Eco plus» groupant l'essence sans plomb et le sans soufre gazole. Parmi les lubrifiants fabriqués, il a cité les gammes synthétiques, semi-synthétiques et minérales dont on relève la gamme Accel (pour les voitures de tourisme) et Déo Max (huile moteur pour les poids lourds).

Coopération technique

Augmentation du nombre de recrutements de 17%

La Tunisie a accueilli, durant les dix premiers mois 2017, 55 commissions techniques pour le recrutement et la prospection des besoins en cadres tunisiens, dont 18 commissions saoudiennes, 10 qataries, 7 koweïtiennes, 10 canadiennes, 2 omanaises, 3 émiraties et une commission de Bahreïn, d'Italie et d'Allemagne

Selon l'Agence tunisienne de coopération technique (Atct), le nombre de recrutements dans le cadre de la coopération technique a augmenté de 17% à fin octobre 2017, soit 1.942 coopérants contre 1.658 à la même période en 2016. Ce qui élève le nombre total des coopérants tunisiens à 17.632.

Pour les dix premiers mois 2017, ces recrutements ont été enregistrés essentiellement dans le secteur de l'éducation et de l'enseignement supérieur avec 717 cadres, soit une part de 37% du total, suivi par le secteur de la santé (676 recrutés), l'administration (22) et l'ingénierie (172).

L'Arabie Saoudite en tête

Au niveau des pays, l'Arabie Saoudite se classe en première place pour l'attraction des cadres coopérants, soit un nombre de 705 et une part de 36%. Qatar est en deuxième place avec 441 coopérants.

L'Atct indique que les pays arabes enregistrent 1.378 recrutements dans le cadre de la coopération technique avec la Tunisie, soit une part de 71%, suivis par les pays européens (280) avec la France au premier rang (91 coopérants).

On indique que la Tunisie a accueilli, durant les dix premiers mois 2017, 55 commissions techniques pour le recrutement et la prospection des besoins en cadres tunisiens, dont 18 commissions saoudiennes, 10 qataries, 7 koweitiennes, 10 canadiennes, 2 omanaises, 3 émiratis et une commission de Bahreïn, d'Italie et d'Allemagne.

L'Atct a également reçu 216 offres de recrutement dans toutes les spécialités.

L'agence souligne qu'elle a envoyé 44 experts tunisiens pour des missions à moyen terme dans le cadre de la coopération bilatérale et tripartite avec ces partenaires internationaux, à l'instar de la coopération allemande (GIZ), l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi), la Banque islamique de développement, la Banque Africaine de Développement, etc. Des ateliers de formation ont été organisés au profit de 108 cadres africains et arabes dans les secteurs de la pêche, de la coopération technique, de la promotion de l'investissement et de la décentralisation.

Maha OUELHAZI

Au stand de la société «Pneu Service» sise à Moknine, le visiteur peut acquérir des pneus de voitures de tourisme (entre 100 et 700 dinars), de camionnettes (entre 200 et 450 dinars), de trax et tracteurs (de 600 à 1.000 dinars), de poids lourds (entre 900 et 1.100 dinars). Au stand de la société de fabrication et de commercialisation des batteries Nour dont le siège est à Mégrine et les filiales notamment à Sousse, Sfax et Gabès, le visiteur peut acquérir des batteries sans entretien (entre 100 et 300 dinars), des batteries marines pour bateaux (entre 300 et 500 dinars), des batteries dites jumbo pour les poids lourds (entre 250 et 500 dinars). En outre, le responsable de cette société nous a indiqué qu'un nouveau produit sera conçu dans les jours à venir, à savoir la batterie asiatique destinée aux voitures «Hyundai», «Song Long» et «Chery».

Au stand de la société «Etablissement Zouari et Compagnie» sise à Akouda, spécialisée dans la vente de voitures sud -Coréennes de marque «Ssangyong» et de voitures indiennes de marque «Mahindra», le visiteur peut acquérir une voiture sud-coréenne «Ssangyong tivoli» (entre 59 et 76.000 dinars), une voiture «Ssangyong -XLV» (entre 63 et 77.000 dinars), des voitures indiennes dont «Mahindra XUV 500» au prix de 85.000 dinars et «Mahindra Scorpio plus» (entre 39 et 49.000 dinars).

Au stand de la société bancaire ATL leasing dont le siège est implanté au centre urbain nord de Tunis, le représentant de cette institution bancaire nous a indiqué que parmi les avantages accordés par ladite institution pour l'acquisition de voitures de tourisme, utilitaires (fourgonnettes), de camions et de semi-remorques, il a cité le remboursement mensuel du montant de la voiture sur une période de 5 ans, sachant que la société ATL leasing garantit le paiement du montant total de la voiture pour l'acquéreur. En outre, il a indiqué que ladite société récupère la TVA sur tout le crédit destiné cette fois pour l'acquisition d'une voiture, et ce, par les sociétés uniquement.

Notons enfin que ce salon a abrité aussi un stand pour les voitures anciennes datant du début du XXe siècle dont la Citroën traction, la Fiat 500, l'ancienne Mercedes, les Peugeot 203 et 403, d'anciens petits taxis et autres. Ce salon se poursuivra jusqu'au 19 novembre.

Tunisie

Trois décès causés par le virus H1N1

«Nous n'en sommes pas encore au stade d'épidémie, explique le Dr Amine Slim, responsable de… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.