17 Novembre 2017

Angola: Une Angolaise à la rencontre régionale sur des Afro-descendants en Suisse

Lisbonne — L'Angolaise et présidente de la Plate-forme pour le développement des femmes africaines (Padema), Luzia Moniz, représentera cette institution à la réunion régionale des Nations Unies sur les Afro-descendants, qui aura lieu les 22 et 23 de ce mois, à Genève (Suisse), a déclaré jeudi à Lisbonne, la responsable susmentionnée.

Selon Luzia Moniz, la réunion, qui sera à sa deuxième édition sous l'égide du Haut Commissariat des Nations Unies pour les droits de l'homme, fait partie du programme de sensibilisation des Gouvernements et des Etats membres sur les questions des Afro-descendants, dans le cadre de la décennie internationale des Afro-descendants.

Selon la source, l'événement vise à identifier les tendances, les priorités et les obstacles existants aux niveaux national et régional pour mettre en œuvre le programme d'activités de la décennie des Afro-descendants.

La réunion prévoit également de formuler des recommandations concrètes pour lutter contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance associés aux Afro-descendants.

La présidente de Padéma a dit que, dans ce cadre, la plate-forme pointera les difficultés des femmes africaines au Portugal dans le domaine social, politique et économique, ainsi que la discrimination qui existent encore dans divers domaines, en particulier au niveau institutionnel.

«Pour la Padéma, elle sera une excellente occasion de porter haut la voix des femmes africaines au Portugal, leurs désirs et établir des contacts qui aident à la croissance de l'organisation et améliorer leur engagement en faveur du respect des droits et des identités culturelles des femmes de la diaspora africaine", a-t-elle indiqué.

Pour se rendre à Genève, la Plateforme bénéficie du soutien des Nations Unies et de la Mission permanente de l'Angola dans ce pays.

Depuis septembre dernier, la Padema est membre fondateur du Réseau parlementaire du Conseil de l'Europe pour les politiques de la diaspora.

Au cours de cette décennie, l'ONU appelle les États membres à prendre des mesures concrètes pour adopter et mettre en œuvre efficacement des cadres juridiques, politiques et programmes nationaux et internationaux de lutte contre le racisme, la discrimination raciale et la xénophobie et l'intolérance associé aux Afro-descendants et de prendre en compte la situation particulière des femmes, des filles et des jeunes.

La rencontre connaîtra la participation de 55 organisation de la société civile de l'Europe, Asie Centrale et Amérique du Nord.

La première rencontre régionale s'est réalisée au Brésil, à 2015.

Angola

Mise en évidence du rôle de l'église dans la récupération des valeurs

La ministre angolaise de la Culture, Carolina Cerqueira, a salué vendredi le rôle important joué par… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.