17 Novembre 2017

Cote d'Ivoire: Plateau/Incendie à l'immeuble Central Park - "Beaucoup de dégâts matériels", indiquent des commerçants

La police municipale déployée sur le site, avait du mal à repousser les badauds, confondus aux propriétaires des magasins encore sous les flammes.

Un incendie dont les causes ne sont pas encore connues, s'est déclenché ce vendredi 17 novembre 2017, à Abidjan-Plateau dans l'immeuble Central Park, ravageant sur son passage plusieurs magasins.

« Il n'y a pas eu de blessés, ni de morts, mais beaucoup de dégâts matériels », ont rapporté des témoins trouvés sur les lieux. Selon des commerçants, l'incendie s'est déclenché aux environs de 06 heures du matin. Alertés, les sapeurs-pompiers sont arrivés aussitôt pour éteindre le feu. Mais aux environs de 09 heures, les flammes étaient encore intenses. Et une épaisse fumée rendait l'air irrespirable.

Approchée, l'équipe des sapeurs-pompiers a refusé dans un premier temps de se prononcer sur l'ampleur des dégâts. « Plus tard un point-presse vous sera accordé », a lancé rapidement le lieutenant-colonel Issa Sako, avant de retourner à ses tâches.

La police municipale déployée sur le site, avait du mal à repousser les badauds, confondus aux propriétaires des magasins encore sous les flammes.

Un groupe de commerçants marocains cache mal son anxiété. « A cette allure, on va tout perdre...», dénonce M. Lahrichi Hamza, leur porte-parole. « Tous les magasins que vous voyez là, Absolument, Acquaviva, A. Zara, El Reda, la Noblesse ...contiennent des marchandises de luxe (vêtements, bijoux, chaussures appareils électro-ménagers). Depuis 07 heures du matin que nous sommes ici, le feu poursuit sa course. Les dégâts matériels sont énormes ».

Comme lui, certains propriétaires de magasins déplorent la vétusté du matériel des sapeurs-pompiers. « Des tuyaux utilisés pour éteindre le feu sont perforés. Pis, ils n'ont pas suffisamment d'eau », a constaté M. Moctar. Et d'ajouter: « Je suis foutu. J'avais dans mon magasin, en plus de nouveaux stocks de marchandises, de l'argent en espèce. En tout cas, toutes mes économies ». Il évalue ses biens matériels à plus de 10 millions de Fcfa.

Pour l'imam Ba Alassane, seuls les propriétaires de quelques magasins situés en bordure du centre commercial de Central Park ont pu sauver quelques affaires. « La plus grande partie de nos marchandises est coincée dans les magasins », a-t-il assuré.

Cote d'Ivoire

Rechercher sur Houphouët Boigny - La communauté universitaire veut valoriser ses travaux

Ce prix vise à distinguer et à valoriser les travaux de recherche sur Félix Houphouët Boigny,… Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.