17 Novembre 2017

Sénégal: Vente de migrants en Lybie - Dakar demande à Tripoli de "diligenter sans délai une enquête"

Dakar — Le gouvernement sénégalais a demandé vendredi aux autorités libyennes compétentes de "diligenter sans délai une enquête" sur la vente, sur le territoire libyen, de migrants originaires d'Afrique subsaharienne, a-t-on appris de source officielle.

"Le Sénégal engage les autorités libyennes compétentes, ainsi que l'Union africaine et l'Organisation des Nations unies, à diligenter sans délai une enquête sur cette pratique d'un autre âge, afin que toutes les dispositions soient prises pour y mettre fin", écrit le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur dans un communiqué transmis à l'APS.

Selon le texte, le gouvernement sénégalais "dénonce avec vigueur et condamne de la manière la plus ferme" ce trafic d'êtres humains qui constitue "une grave offense à la conscience de l'humanité".

Des journalistes de la chaîne américaine CNN ont diffusé récemment un reportage, en caméra cachée, sur une vente aux enchères d'êtres humains, en Libye, non loin de la capitale, Tripoli.

Plusieurs intellectuels, animateurs, responsables politiques de partout dans le monde se sont indignés de ces pratiques.

En avril déjà, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) avait fait savoir que la traite d'êtres humains était devenue "une pratique de plus en plus fréquente" chez les passeurs de migrants.

Sénégal

Le procès de Khalifa Sall fixé au 14 décembre

Khalifa Sall et ses sept collaborateurs seront donc jugés. Le renvoi devant le tribunal correctionnel a… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.