18 Novembre 2017

Congo-Brazzaville: Appui financier chinois de 6 millions en faveur des déplacés du Pool

L'appel de fonds lancé en juillet dernier par le gouvernement congolais et ses partenaires, en vue d'assurer une assistance humanitaire d'urgence aux milliers de déplacés dans le Pool, commence à apporter ses fruits.

La Chine a annoncé vendredi 17 novembre l'octroi d'une aide de 6 millions de dollars américains (3 milliards de FCFA) qui sera gérée à parts égales par deux agences de l'ONU installées au Congo.

Cette aide de la Chine représente le quart du montant global (24 millions de dollars) sollicité par le Congo et ses partenaires pour assister les personnes en détresses dans le Pool. Pour l'ambassadeur de Chine au Congo, Xia Huang, qui a annoncé le décaissement de ladite aide, c'est dans le malheur qu'on reconnaît ses vrais amis : « Quand un ami se trouve en situation difficile, il faut essayer de le comprendre au mieux, d'évaluer et d'analyser ses difficultés, puis de voir dans quelle mesure vous pouvez venir à son aide », a déclaré le diplomate chinois.

Sur le terrain les six millions de dollars de la Chine seront gérés par deux agences onusiennes. « Pour le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, il s'agit d'assurer la protection, les abris et les articles ménagers. Nous allons (grâce à la Chine) faire l'achat de ces articles et continuer à les distribuer », a indiqué Cyr Modeste Kouamé, représentant du HCR. « Concrètement nous allons acheter des produits alimentaires. Nous avons plus de 2 300 tonnes de produits alimentaires qui seront distribués au niveau du Pool grâce à la contribution chinoise », a assuré de son côté Jean Martin Bauer, représentant du PAM.

Le nombre de personnes nécessitant une assistance dans le Pool est estimé à 138 000, mais Antoinette Dinga Dzondo, la ministre congolaise en charge de l'Action humanitaire, est convaincue que les déplacés sont en perpétuelle augmentation.

Candidat malheureux (arrivé officiellement en deuxième position) lors de la dernière présidentielle contestée de mars 2016 au Congo, l'opposant Guy Brice Parfait Kolélas a estimé vendredi que le Pool était devenu comme une résurgence des cellules cancéreuses. « La résolution définitive du problème du Pool commande la mise en place d'une Commission justice, vérité et réconciliation, qui serait simplement un appendice de la Commission justice-paix-réconciliation à mettre au niveau national. » Il a également demandé au gouvernement de prendre sa responsabilité dans cette tragédie nationale.

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.