19 Novembre 2017

Afrique: Traitement des eaux usées - Un impératif de santé publique mondiale, rappelle l'ONU

Photo: UNRIC
Journée des toilettes

A l'occasion de la Journée mondiale des toilettes 2017 (19 novembre), l'ONU attire l'attention sur le problème des eaux usées et les différents moyens de les réduire ebt les réutiliser.

Pour plusieurs milliards de personnes dans le monde, l'assainissement demeure inexistant ou inefficace. Le manque et le dysfonctionnement des systèmes d'assainissement font que les excréments humains de milliards de personnes sont rejetés dans l'environnement sans avoir été traités et propagent des maladies mortelles, compromettant gravement les avancées sanitaires et l'amélioration du taux de survie des enfants.

Les eaux usées non traitées finissent par contaminer les rivières et les mers, les transformant en milieux dangereux pour la pêche ou les activités récréatives.

En adoptant les Objectifs de développement durable (ODD), les pays se sont engagés, d'ici à 2030, à améliorer la qualité de l'eau (ODD n° 6). Un objectif qui inclut la réduction de moitié de la proportion d'eaux usées non traitées et l'augmentation nette à l'échelle mondiale du recyclage et de la réutilisation sans danger de l'eau.

Dans ce contexte, ONU-Eau - la structure de coordination des actions des agences de l'ONU oeuvrant pour une eau propre et l'assainissement - a lancé une campagne intitulée « Où va notre caca? ».

Pour atteindre l'ODD n° 6, les excréments de chacun doivent être enfermés, transportés, traités et éliminés de façon sûre et durable.

- Enfermement - Les excréments doivent être déposés dans des toilettes hygiéniques et stockés dans une fosse ou une cuve hermétique avec laquelle les êtres humains ne sont pas en contact.

- Transport - Des canalisations ou dispositifs d'évacuation des latrines doivent acheminer les excréments en vue de leur traitement.

- Traitement - Les excréments doivent être traités pour devenir des eaux usées et des déchets qui puissent réintégrer l'environnement.

- Élimination ou réutilisation - Les excréments correctement traités peuvent servir à générer de l'énergie ou à amender la terre afin de produire des aliments.

Dans un monde, où selon l'Organisation mondiale de la santé, plus de personnes disposent de téléphone mobiles que de toilettes, l'ONU juge réaliste l'accès de milliards d'être humains à un assainissement de qualité et le traitement des eaux usées. « Nous avons les outils », a déclaré à ce sujet la Vice Secrétaire générale des Nations Unies, Amina Mohammed. « Rendons le possible ».

Créée en 2013 par l'Assemblée générale des Nations Unies, la Journée mondiale des toilettes vise à encourager les actions pour relever le défi de la crise mondiale de l'assainissement.

Afrique

H.Védrine - «La France n'a pas pour vocation de jouer au gendarme en Afrique»

Entretien avec Hubert Védrine. Retour avec l'ancien ministre français des Affaires… Plus »

Copyright © 2017 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.