18 Novembre 2017

Congo-Brazzaville: Santé - La cellule du partenariat public-privé à pied d'œuvre

La structure a tenu sa première séance de travail, le 17 avril à Brazzaville, avec le directeur de cabinet de la ministre de la Santé et de la population, Florent Balandamio.

Le protocole d'accord mettant en place le Partenariat public privé (PPP) a été signé entre le ministère en charge de la Santé et l'Alliance du secteur privé de la santé. Les deux parties ont été représentées respectivement par la ministre Jacqueline Lydia Mikolo et le Dr Jean Daniel Ovaga.

Au cours de leur première séance de travail, les membres de cette cellule ont présenté une ébauche du règlement intérieur, un calendrier de travail et autres documents relatifs au fonctionnement de leur structure. Très ultérieurement, ils vont définir leur budget de fonctionnement qui comprendra également les moyens roulants et les modalités de financement.

Selon la note de service n°243/MSP/CAB du 17 octobre 2017 mettant en place la cellule du PPP, ses membres ont l'obligation de se réunir une fois le mois et peuvent faire appel, en cas de besoin, au représentant d'une institution bancaire, d'assurance ou de la presse.

« La liberté d'entreprendre va nous permettre d'expérimenter, tour à tour, la prospérité ainsi que la gestion de la contrainte économique. Le partenariat public-privé peut être considéré comme l'un des instruments de la réforme du secteur de la santé. L'ardente volonté de réformer ne doit pas éclipser les nombreux efforts consentis dans la préservation des acquis sociaux », a indiqué Florent Balandamio.

Rappelons que le contrat de PPP est un texte par lequel l'Etat ou une autorité publique confie à un prestataire privé la gestion et le financement d'équipements, d'ouvrages ou leur construction permettant d'assurer un service public.

Selon une étude, le secteur public de la santé offre 44% de soins contre 56% pour le secteur privé. Ainsi donc, la cellule du PPP dans le domaine aura pour attributions d'élaborer une feuille de route de politique ou de stratégie dans le contexte du chantier de la réforme de l'Etat.

Les membres composant ladite cellule dans le secteur de la santé vont également apprêter un programme de travail annuel budgétisé, soumis à l'approbation du ministère de la Santé et de la population. Ils sont aussi chargés du suivi et de la mise en œuvre de ce PPP dans le domaine de la santé. Ils sont, en outre, chargés de rédiger un rapport annuel qui sera soumis à leur tutelle.

Congo-Brazzaville

Pour son avocat, Paulin Makaya doit être libéré

Il a purgé sa peine mais il n'est toujours pas libéré. Au Congo-Brazzaville, Paulin Makaya est… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.