20 Novembre 2017

Cote d'Ivoire: Eglise du christianisme céleste / Emmanuel Oshoffa - Que sous le règne du président Ouattara, le pays connaisse la paix

Après son arrivée le samedi 11 novembre dernier à Abidjan, où il a accueilli par son hôte, l'Evangéliste Kanon Luc , le Pasteur Mondial de l'Eglise du Christianisme Céleste, Emmanuel Mobiyina Friday Oshoffa a eu plusieurs activités sur le sol ivoirien . Il s'est rendu à la la paroisse Saint Gabriel Abobo Sogefia, Chef-lieu de Diocèse le jour de son arrivée.

Une fois à la paroisse, c'était l'hystérie. La paroisse Saint Gabriel était devenue exigüe pour la circonstance, car les fidèles étaient venus de toute la Côte d'Ivoire. Ils ont fait le déplacement pour non seulement voir leur Guide Spirituel, mais aussi célébrer les 70 ans de leur église, l'Eglise du Christianisme Céleste et aussi recevoir l'onction.

Aussitôt arrivé à la paroisse, le Pasteur s'est prosterné pour remercier Dieu de l'avoir protégé durant son voyage lui et sa délégation. Ensuite, prenant la parole, l'homme de Dieu a dit toute sa joie d'être en Côte d'Ivoire.

« En vous voyant, mon cœur exulte de joie. La joie qui anime votre foi est grande. L'accueil que vous m'avez réservé me fait chaud au cœur. Voyez-vous, 70 ans dans la vie d'un homme, ce n'est pas petit. Tous les jours n'étant pas les mêmes, il peut y avoir des péripéties. Mais persévérez dans la foi. Circoncisez vos cœurs en Jésus Christ », a-t-il dit.

Après ces paroles, le cortège l'a conduit au domicile du Chef du Diocèse de Côte d'Ivoire, l'Assistant Vénérable Supérieur Evangéliste Kanon Luc pour un moment de repos. Ce soir du même jour, une nuit de chorales a été organisée pour célébrer les 70 ans de l'église. Ce moment, le Pasteur ne l'a pas manqué. Il s'est déplacé pour communier avec le peuple. Le lendemain, dimanche 12 novembre était un jour de sabbat. Un culte d'action de grâce a été donc dédié à Dieu en présence de son serviteur, le Pasteur Mondial Emmanuel Mobiyina Friday Oshoffa.

Lui-même en était le prédicateur. Avant d'entamer son homélie, le serviteur de Dieu a prié pour la paix en Côte d'Ivoire. « Que Dieu éloigne ce pays des guerres fratricides. Que l'Eternel jette un regard de compassion sur ce pays et qu'il soit en paix. Que Dieu donne la sagesse au Président Ouattara et que sous son règne le pays connaisse la paix ».

Et d'ajouter : « La paix passe par le respect de l'autre. Toute autorité émane de Dieu. Soyons donc soumis à eux ». Pendant la prédication, il a recommandé au peuple céleste d'avoir la parole de Dieu comme boussole. « Ayons la parole de Dieu en nous. Celui qui souille le temple de Dieu, Dieu le détruira. Il est temps que nous cherchions Dieu.

Ne courrez pas derrière les choses matérielles, les choses qui nourrissent la chair et non la vie. Si nous marchons dans le Saint Nom du Christ, satan ne pourra plus nous tromper. Suivons Jésus Christ et nous vivrons éternellement », a-t-il indiqué.

Les activités marquant la célébration du 70è anniversaire de l'Eglise du Christianisme Céleste en Côte d'Ivoire a pris fin par une cérémonie d'ordination de serviteurs de Dieu. Ce sont plusieurs fidèles qui ont reçu l'onction des mains du Pasteur Mondial Emmanuel Mobiyina Friday Oshoffa. Le séjour du Guide Spirituel a pris fin le mardi 14 novembre dernier. C'est ce même jour qu'il a regagné le Nigeria, sa terre natale.

Cote d'Ivoire

Le pays a commencé le dégraissage de son armée

Près d'un millier de militaires ivoiriens ont profité d'un plan de départ volontaire de… Plus »

Copyright © 2017 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.