20 Novembre 2017

Cote d'Ivoire: Taekwondo/Bamba Cheick - 187 millions à trouver avant le 2 décembre 2017

Du 2 au 7 décembre 2017, la Côte d'Ivoire, notamment Abidjan sera le centre d'attraction sportif mondial, en raison de la tenue de la Finale des Grands prix du taekwondo et la Coupe du Monde par équipes nationales. Le Président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo, Bamba Cheick Daniel a procédé au lancement de ces deux compétions, le vendredi 17 novembre 2017 à l'hôtel du District au Plateau.

Cette cérémonie de lancement officielle a été l'occasion pour lui de "vendre" ces deux compétitions confiées à la Côte d'Ivoire par la World Taekwondo en novembre 2016. La Finale des Grands prix qui sera à sa 4e édition réunira au Palais des Sports de Treichville ( 2 au 3 décembre ) 139 athlètes dont Cheick Sallah, Ruth Gbagbi et d'autres tireurs Ivoiriens, issus de 22 pays engagés dans cette prestigieuse compétition de la World Taekwondo.

Pour ce tournoi, seuls les huit meilleurs taekwondo'ins des catégories olympiques (quatre chez les dames, quatre chez les hommes) sont invités par la WT. La Finale des Grands prix est inscrite dans le ranking mondial pour la qualification aux prochains Jeux Olympiques.

En ce qui concerne la Coupe du Monde par équipes nationales, elle se déroulera du 5 au 6 décembre 2017, toujours au Palais des Sports de Treichville. 16 équipes dont 8 féminines et 8 masculines seront en confrontations. 128 athlètes sont annoncés pour cette compétition.

L'Azerbaïdjan, la Corée du Sud, la Russie, l'Iran, la Chine, la Chine Tapeï, le Mexique, la Turquie, les USA, la Serbie, l'Allemagne et la Côte d'Ivoire sont les pays participants à cette Coupe du Monde.

Selon le président Bamba Cheick, deux faits ont milité au choix de la Côte d'Ivoire pour l'organisation de ce double rendez-vous. Il s'agit de la médaille d'or olympique remporté par Cissé Cheick et l'organisation par la Côte d'Ivoire de la Coupe du monde Francophone en 2012 et la Coupe du monde par équipes en 2013.

« La Médaille d'or de Cissé Cheick a eu un impact sur le choix de la Côte d'Ivoire. Mais, l'organisation de la Coupe du monde Francophone a aussi milité au choix de la Côte d'Ivoire.

Car le président de la WT a vu la capacité organisationnelle de la Côte d'Ivoire », dira Bamba Cheick. Pour l'organisation de ce double rendez-vous, un budget prévisionnel de 500 millions FCFA a été établi par la Fédération Ivoirienne de Taekwondo. 200 millions FCFA seront mis à la disposition de la Fédération par le biais du ministère des Sports.

Bamba Cheick et les membres du comité exécutif devront mobiliser 300 millions FCFA. Et déjà sur 300 millions FCFA à rechercher 113 millions FCFA ont été déjà recueillis.

« Je souhaite que la cohésion et la patience soient de mise pour que au soir du 6 décembre on réalise quelque chose de bon. Merci aux autorités d'avoir autorisé l'organisation de ses deux événements et qu'un regard soit porté sur nos besoins. Nous ferons tout pour être à la hauteur des attentes des Ivoiriens», a soutenu Bamba Cheick.

Pour assister à la Finale des Grands prix et la Coupe du monde par équipes nationales, le public sportif ivoirien devra débourser au moins 1000 Fcfa. Au-delà du défi de l'organisation, l'enjeu sportif pour la Côte d'Ivoire demeure une priorité pour Bamba Cheick Daniel.

Pour lui les Eléphants Taekwondo'ins se doivent de grimper dans le ranking mondial. « en allant chercher la finale des Grands prix, j'ai pensé que nous allons grimper dans le ranking mondial. Parce que le Grand Prix est très coopté (... ) il est possible qu'après ces deux compétitions le contingent ivoirien soit renforcé », a indiqué Bamba Cheick.

Cote d'Ivoire

CPI - La Côte d'Ivoire élue membre du bureau de l'institution

Ce leadership appelle de la part du pays à poursuivre ses efforts pour la promotion et la protection des droits… Plus »

Copyright © 2017 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.