20 Novembre 2017

Mali: Sécurité du pays - Le défi de préserver les actions de développement

Intervenant à la 4è édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, a expliqué en détails l'insécurité ambiante à laquelle le Mali doit faire face, tout en assurant que les terroristes ne réussiront pas à freiner le développement du pays.

Considérant que la sécurité et le développement sont intimement liés, le chef de l'Etat déclarera que les terroristes sont en train de tout faire pour saboter les actions de développement initiées par les autorités. A ce propos, il a évoqué l'attaque de la société chargée de la construction de la route Gomacoura-Tombouctou, attaque au cours de laquelle les terroristes ont brûlé 21 camions, stoppant net les travaux de construction.

Le président Keita a aussi parlé de la construction du barrage de Taoussa qui a, en effet, une triple vocation pour le Mali : la production d'énergie, l'agriculture et la création d'emplois pour les jeunes des Régions du nord.

« Le barrage de Taoussa est vital pour le développement du Nord et pour la paix au Mali », a indiqué le président de la République avant de lancer un message clair aux terroristes : « Ils veulent nous empêcher d'avancer mais nous avancerons ».

Le chef de l'Etat entend relever le défi afin de préserver les actions de développement. Pour lui, le Mali avancera car il bénéficie de la solidarité internationale sans faille depuis 2013 avec l'intervention de la France pour stopper « les huns » qui prétendaient « nous islamiser ».

Par ailleurs, Ibrahim Boubacar Keita a dit sa fierté d'équiper l'armée malienne en la dotant de moyens aériens pour assurer sa mission de défense du territoire national.

Il a aussi souligné qu'un seul pays ne peut pas faire face à la menace terroriste.C'est pourquoi le Mali, le Niger, la Mauritanie, le Burkina Faso et le Tchad, ont décidé de mutualiser leurs moyens en mettant en place le G5 Sahel, dont la force conjointe a aujourd'hui commencé ses opérations. Enfin, le chef de l'Etat a évoqué l'émigration irrégulière en précisant que ce phénomène peut être jugulé par le co-développement.

Mali

L'enlèvement d'un maire, témoignage d'une administration absente

Dans certaines localités du centre du Mali, pas de trace de l'administration. Les présumés… Plus »

Copyright © 2017 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.