20 Novembre 2017

Sénégal: Sécurité alimentaire à Kanel - 8335 ménages affectés attendent les vivres de l'État

Le département de Kanel qui fait partie des six départements (Matam Goudiry, Kanel, Tambacounda, Bambey, et Malem Hoddar) où sévit une forte crise d'insécurité alimentaire, attend d'entrer en possession des 1420 tonnes de riz prévus pour 8335 ménages dans le cadre du plan d'urgence pour la sécurité alimentaire.

Dans les six départements du pays que sont Matam, Kanel, Goudiry, Tambacounda, Bambey, et Malem Hoddar, plus de 42 000 ménages de ces zones sont frappés par l'insécurité alimentaire. Raison pour laquelle, le gouvernement du Sénégal, à travers le Secrétariat exécutif du conseil national à la sécurité alimentaire, a mis en place un plan d'urgence pour soulager les populations vivantes dans ces localités en leur venant en aide.

En effet, à l'issue d'un conseil interministériel sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle tenu le 9 mai 2017, sous la présidence du Premier Ministre, le Gouvernement avait validé un plan d'urgence pour la sécurité alimentaire 2017 (PUSA 2017). Ce plan, prévoyait ainsi d'assister 42 741 ménages, soit 341 929 personnes, résidant dans les départements de Bambey, Malem Hoddar, Matam, Kanel, Tambacounda et Goudiry, pendant les trois mois de la période de soudure (juin-août 2017). Le PUSA 2017, comporte également l'opération sauvegarde du bétail (OSB) qui vise à soutenir le noyau sensible du cheptel. Le coût total du PUSA 2017 est évalué à 8 560 597 186 FCFA dont une enveloppe de 4 240 084 FCFA, destinée à l'assistance alimentaire humaine.

Rendu opérationnel, le Plan d'urgence financé à hauteur de 4 milliards de francs CFA par le PAM a permis à l'institution d'offrir des bons d'achat alimentaire à 8.000 ménages dans le département de Matam qui ont été ciblés par le projet. La Banque mondiale a, quant à elle, remis de l'argent en cash (transfert monétaire) à 8.175 ménages à Goudiry et Malem Hoddar d'une valeur de 5000 frs par personne avec un plafond de 9 personnes par ménage, pendant trois mois.

Il convient de souligner que les départements de Kanel, Tambacounda et Bambey, pris en charge par l'Etat du Sénégal dans ce plan d'urgence, devraient, en effet, bénéficier de 4600 tonnes de riz.

C'est sur ce registre que le département de Tambacounda a pu réceptionner mercredi dernier, 1.538 tonnes de riz au profit des populations vulnérables ciblées dans les neuf communes de la circonscription.

Malheureusement, ceci n'est pas le cas dans le département de Kanel où 8335 ménages traumatisés par l'insécurité alimentaire attendent avec impatience la mise en place des vivres qui devraient les soulager durant la période de soudure.

«Nous venons de Tambacounda où nous avons procédé au lancement officiel des opérations de distribution avec le préfet dudit département. Néanmoins, dans le département de Kanel, les opérations n'ont pas encore démarré. Nous avons rendu visite au préfet du département, nous avons eu une discussion également avec l'inspecteur en charge de la sécurité alimentaire, il se trouve que jusqu'à présent, nous n'avons pas encore la quantité de riz attendue. Les mises en place ne sont pas encore effectives mais nous avons bon espoir que cela se fasse la semaine prochaine », explique Mody Diop, le coordonnateur du plan d'urgence de la sécurité alimentaire, en mission de suivi dans le département de Kanel.

Une attente qui ne pourrait aux regards de l'urgence, se contenir dans le long terme pour les ménages affectés... En plus, à cause d'un hivernage calamiteux cette année, certaines zones comme Ranérou et Podor se positionnent déjà comme des zones à risque. La rareté des pluies a engendré des conséquences pénibles sur le quotidien du monde rural. Dans plusieurs localités des hautes terres du diéri et de la zone sylvo-pastorale les populations doivent faire face aux défis de leur propre survie et celui de leur bétail.

Dans certaines zones où le tapis herbacé n'a pu dépasser 10 cm de hauteur, on assiste déjà à un départ précoce des transhumants.

Sénégal

Le Conseil de Paris apporte son soutien au maire de Dakar Khalifa Sall

Le Conseil de Paris a adopté un « vœu » mardi 12 décembre, visant à créer… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.