20 Novembre 2017

Sénégal: Open de golf de Dakar (13ème édition) - Vincent Torgah succède à Amos Korriah

Photo: sudonline
Le golfeur Vincent Torgah

Et de deux ! C'est la deuxième édition d'affilée qu'un Ghanéen s'adjuge le trophée de l'Open de golf de Dakar. Après la 12ème édition remportée par Amos Korriah, c'est son compatriote Vincent Torgah qui lui a succédé avec un total de 283 points devant le Nigérian Andrew Odoh (286 points) et l'Ivoirien Laurent Nguessan (288 points).

Le Ghana reste maitre à Dakar ! Après Amos Korriah vainqueur de la 12ème édition de l'Open de Golf de Dakar (13 au 19 novembre à Dakar et Saly), c'est encore un autre Ghanéen, Vincent Torgah qui est monté sur la plus haute marche du podium. Avec 283 points, il s'est adjugé du titre devant le Nigérian Andrew Odoh (286 points) et l'Ivoirien Laurent Nguessan (288 points).

En plus du trophée, Vincent Torgah est reparti avec un chèque de 5 millions F CFA. Le deuxième et le troisième ont eu droit respectivement à 2,5 et 1,5 millions FCFA.

Le premier sénégalais chez les Professionnels, a terminé à la 7ème position. Il s'agit de Moussa Gaye avec 306 points.

«Nous avons passé une semaine magnifique., sans entraves, sans difficultés. Mais, ce n'est pas Baïdy Agne qui a réussi une telle prouesse, c'est plutôt toute une équipe mais aussi des sponsors», a déclaré le président de la Fédération sénégalaise de Golf.

Matar Bâ promet une subvention

Visiblement séduit par les réalisations de l'équipe de Baïdy Agne pour le développement du golf, le ministre des Sports, a annoncé une prochaine subvention afin d'aider la discipline. «Cela fait 13 ans qu'ils organisent cet Open de Dakar. Nous allons essayer de voir dans quelle mesure l'Etat du Sénégal va pouvoir leur offrir une subvention à l'instar des autres fédérations sportives», a déclaré Matar Bâ qui s'est également engagé à régler le golf club de Technopole submergé par des eaux de ruissellement. Mieux, ajoute le patron du sport sénégalais, «il faut briser cette idée qui consister à faire croire que le tennis ou le golf sont des sports de riches. Il n'en est rien».

Pour y arriver, soutient-il, «il faut construire des infrastructures de qualité à l'image du Qatar ou des pays comme le Maroc qui dispose d'une vingtaine de parcours de golf». Ce qui selon Matar Bâ permettra de vendre davantage la destination touristique du Sénégal. C'est pour quoi, il a lancé un appel à son collègue du tourisme à travailler en «intelligence» avec la Fédération de golf et le département des Sports.

En savoir plus

Open international de golf - 54 golfeurs sur les parcours de Dakar et de Saly

L'Open international de golf de Dakar vivra du 13 au 19 novembre prochain à Dakar et à Saly sa 13e… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.