20 Novembre 2017

Madagascar: Journée mondiale - Les latrines, un enjeu de santé publique

À Madagascar, 80 % de la population défèque à l'air libre. Pour cette journée mondiale des latrines, ayant pour thème les « Eaux usées », la priorité se concentre d'abord sur la lutte contre ce problème.

Dans certains quartiers de la capitale, des locataires se plaignent d'un WC commun. « Nous sommes trois locataires comptant huit personnes qui utilisent un seul WC. Chacun a ses habitudes et son hygiène. Certains ne respectent même pas la propreté à cause du manque d'eau et la propriétaire a menacé de fermer ce WC. Nous trouvons cela injuste», déplore Verosoa Rabarimalala, ménagère. Finalement, les locataires ont décidé de dresser une liste assignant à chaque famille le tour de nettoyage, une mesure équitable pour les uns et partial pour les autres.

Dans la Commune urbaine d'Antananarivo, la population souhaite que chaque fokontany puisse disposer d'au moins trois blocs sanitaires. « Le piétons, les passagers des taxibe comme les automobilistes peuvent éprouver des besoins pressants. Ils pénètrent dans la cour des écoles, des églises, des hôpitaux, des restaurants, à la recherche de toilettes. D'autre part, des clients des stations-services achètent quelque chose dans la boutique y attenant ou se ravitaillent en carburant pour avoir la possibilité d'utiliser leurs toilettes par la suite », explique Jérôme Rakoto-malala, chauffeur de taxi.

Au quotidien, personne ne néglige les toilettes car elles sauvent des vies. Elles évitent la propagation des maladies, améliorent la santé et la dignité humaine, surtout celles des jeunes filles et femmes pendant leur menstruation. Pour plusieurs raisons, les excréments s'éparpillent dans la nature faute de latrines. Ils polluent les eaux et contaminent les cultures. Il importe de les maîtriser en se conformant à l'enfermement, au transport, au traitement, à l'élimination ou à la réutilisation.

En somme, suivant une suite logique, les excréments correctement déposés dans des WC hygiéniques loin du contact humain, devraient être acheminés vers un centre de traitement de boue fécale pour devenir des eaux usées, du gaz ou des déchets, sources d'énergie réutilisables dans l'électrification ou dans la fertilisation.

Madagascar

Parlement malgache - S'imprégner de la démocrate allemande

Tirer quelques exemples du Parlement allemand et les appliquer à Madagascar. En général, c'est… Plus »

Copyright © 2017 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.