20 Novembre 2017

Afrique Centrale: COP23 - Le stand Comifac dédié au Bassin du Congo

Le 23e rendez-vous planétaire sur l'environnement et le climat, à Bonn, a accueilli une forte délégation congolaise, renforcée par la présence du chef de l'Etat, Denis Sassou N'Guesso, arrivé en Allemagne en deuxième semaine. Dans un espace regroupant près de onze pays de la sous-région, les visiteurs sont venus suivre les conférences et rencontrer les acteurs de l'environnement et du climat.

Nous avons recueilli sur le stand de la Commission des forêts d'Afrique centrale (Comifac):

Jean-François Kando, maire de Pointe-Noire

« Le constat est désormais bien établi : notre planète est aujourd'hui menacée. De celle-ci se dessine, au fur et à mesure, une prise de conscience planétaire. Autour de Pointe-Noire, au bord de l'Océan Atlantique, se développent des érosions. En tant que maire de cette ville, proche de la population, je suis venu voir, écouter, mais aussi rejoindre le cercle des acteurs des élus actifs, de ceux qui prennent en compte les préoccupations climatiques. Au sein de cette coalition, nous développons un plan climat bancable. En obtenant les financements, nous serons en mesure de sensibiliser notre population qui, pourtant, vit déjà ces méfaits climatiques mais ne les comprend pas. En appui des expériences menées à Dakar et à Grand Bassam, nous suivons la voie pédagogique et des actions à mener.»

Marie Jeanne Kouloumbou, présidente de la Commission Environnement et développement Durable :

« Nous venons à Bonn dans le cadre de la nouvelle commission mise en place à l'Assemblée nationale, lors de la 14e législature. Celle-ci s'intitule "Environnement et développement durable". Sa création au sein de cette institution, voulue par le chef de l'Etat, Denis Sassou N'Guesso, montre à souhait l'intérêt de démocratiser les initiatives sur les questions environnementales. Il est important de rappeler que le président est champion en la matière. Il parcourt le monde entier pour porter la contribution du Congo. Nous, en tant que représentants du peuple, devons relayer les messages. A juste titre, deux mois après, nous sommes présents à la COP23 pour rendre compte des échanges internationaux. Cela enrichit nos connaissances durant la tenue des COP. Ce rendez-vous sera désormais annuel pour les parlementaires afin de mieux toucher chaque Congolais où qu'il se trouve. »

Francis Mexint Itoua-N'Goma, secrétaire administrateur de l'association Vision verte :

« Nous sommes à Bonn pour la promotion du livre intitulé "Vision verte", du Dr Michel Innocent Peya. C'est un ouvrage qui fait un marketing stratégique du combat mené par le président Denis Sassou N'Guesso en matière de protection de l'environnement et de la protection de la nature afin d'atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2050. »

Honorables François Nzekuye Kaburabuza et Crispin Mutumbe Mbuya, de la délégation de la RDC

La RDC est venue participer à cette 23e conférence des Nations unies sur le climat à Bonn en vue de soumettre, selon le président du comité préparatoire de la COP23, Albert Kabasele, un plaidoyer sur les financements de plusieurs projets, dont celui de l'assainissement de grandes villes.

Afrique Centrale

Prison à vie pour 11 miliciens accusés de viols de masse sur des fillettes

La cour militaire de Kavumu, dans l'est de la RDC a rendu son verdict, mercredi 13 décembre : le… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.