20 Novembre 2017

Tunisie: «Retrouver les vertus»

J'ai été contacté par Zoubeir Baya qui m'a longuement parlé du club, de sa situation actuelle et du projet qu'il compte mettre en place, puis, par la suite, je me suis entretenu avec le président avec qui on a défini les grands axes de ma mission au sein de l'Etoile. A ce sujet,outre mon statut d'adjoint,je mettrai toute mon expérience et mon vécu pour assurer des cycles de formation des éducateurs et des entraîneurs au niveau des jeunes et leur permettre d'être au diapason des notions modernes des entraînements.

Tout le monde sait que l'Etoile passe par une zone de remous, voire de doute,n'avez-vous pas l'impression de prendre du risque par rapport à votre nouvelle expérience en tant que coach ?

Bien au contraire,c'est un challenge supplémentaire que de débarquer dans un contexte difficile.De plus,je dois avouer que c'est un honneur de pouvoir exercer au sein d'un club aussi prestigieux que l'Etoile, indépendamment de la conjoncture vécue par ce grand temple du football tunisien.

Justement, quel est le constat préliminaire que vous avez pu établir après quelques jours d'exercice au sein de l'encadrement technique de l'Etoile ?

Personne ne peut douter de la qualité du groupe dont dispose l'Etoile et qui a réussi à glaner plusieurs titres sur le double plan national et continental,mais je dois avouer que j'ai trouvé des joueurs traumatisés et mentalement atteints. En fait,c'est toute l'Etoile avec toutes ses composantes qui semble affectée par la déconvenue essuyée face à Al Ahly.

Quelle est votre approche dans ce contexte « pesant »surtout que certains parlent carrément de fin de cycle ?

En ce qui me concerne personnellement je ne peux pas parler de fin de cycle,c'est prématuré pour moi,quoique je ne le pense pas vraiment,puisque ce sont ces mêmes joueurs qui ont fait les beaux jours de l'Etoile durant ces cinq dernières années.De fait,il est clair que notre mission sera focalisée sur l'aspect psychologique afin de redonner confiance et plaisir aux joueurs; il faut que l'équipe ait une âme et fasse une réaction d'orgueil au plus vite.

Pour ce faire,il faut communiquer en permanence par le biais d'un maximum de réunions et de briefings.On a besoin de tout le monde sans exception pour redresser la barre,tout le monde aura sa chance et personne ne bénéficiera d'un statut privilégié,il faut revenir à des choses simples.On a deux matchs importants face au ST et à l'EST,il faut s'y mettre à fond et laisser de côté les états d'âme.

On a l'impression que ce blocage a persisté face à la JSK ?

Effectivement,il y avait un manque de confiance et d'orgueil chez certains joueurs qui n'arrivent toujours pas à se libérer.Il faut avouer que le coach n'a pas pu bénéficier de la totalité de son effectif pendant une longue période, compte tenu de l'absence des internationaux.

Là on s'adresse à Boumnijel, le gardien de but,quelle est l'approche que vous allez adopter avec un Balbouli particulièrement affecté et de surcroît pointé du doigt ?

Personne ne peut douter des qualités indéniables de Balbouli et son impact sur ses coéquipiers, c'est un cadre de l'équipe,il a une énorme responsabilité, voire plus que les autres; il a été très affecté par la défaite douloureuse face à Al Ahly. C'est à nous de le soutenir afin qu'il retrouve ses sensations pour l'intérêt de tout le monde à l'instar des autres joueurs.

Venons-en à l'exploit de notre EN, est-ce que vous pensez que ce groupe est capable de nous faire rêver en Russie ?

La bande a montré de belles choses et surtout une force de caractère remarquable notamment face à la RDC quand elle a réussi à renverser la vapeur et ramener un nul précieux in extrémis qui a été la clé de notre qualification au Mondial.Maintenant, l'objectif atteint,il va falloir élargir le groupe par des joueurs capables de densifier le potentiel de notre team national.

Quel est votre message à l'adresse du public de l'Etoile qui attend beaucoup de votre arrivée au sein du staff technique de son club ?

Il doit être sûr que je mettrai toute mon expérience et mon savoir- faire pour permettre à l'Etoile de remonter la pente et retrouver son éclat,on compte énormément sur son apport dans cette phase délicate et je lui demande de continuer à croire en ce groupe qui regorge de talents et qui saura avec son appui retrouver son élan.

Tunisie

Chokri EL Ouaer (ancien gardien de but international) - «Il ne faut pas trop rêver»

Parlons maintenant de notre équipe nationale et de nos moyens. Personnellement, je suis très… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.