21 Novembre 2017

Madagascar: Pour l'UE, le scrutin de 2018 doit être «crédible» et «inclusif»

A Madagascar, le Premier ministre Olivier Mahafaly a rencontré lundi 20 novembre la délégation de l'Union européenne dans le pays. Une consultation en vue du prochain Dialogue politique avec le président de la République, explique l'UE.

Il a notamment été question de l'élection présidentielle qui doit se tenir fin 2018. Une réunion qui a eu lieu alors que le Parlement européen a adopté une résolution concernant Madagascar la semaine dernière.

Date des élections pas encore fixée, réformes des lois électorales et de la Constitution, les députés européens se disent inquiets et invitent les autorités malgaches à organiser «des élections crédibles».

La résolution adoptée par le Parlement est «un encouragement à l'égard de Madagascar et non une ingérence».

C'est ce qu'a déclaré lundi l'ambassadeur de l'Union européenne, Antonio Benedito Sanchez au palais du Premier ministre: « Madagascar se trouve face à une opportunité unique de consolider sa démocratie avec des élections crédibles, inclusives et participatives... »

Si l'Union européenne plaide pour des élections «inclusives», les autorités malgaches ont du mal à utiliser ce terme. Une élection présidentielle inclusive suppose que l'ancien chef de l'Etat Marc Ravalomanana et l'ancien président de la transition, Andry Rajoelina peuvent se présenter.

Olivier Mahafaly, le premier ministre malgache reste évasif. « Le président a dit: je m'engage à organiser une élection crédible ».

Madagascar

Lutte contre la peste - Les puces d'Antanimora insensibles à tout insecticide

Les rats prolifèrent dans nombre de centres de détention à Madagascar. Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.