21 Novembre 2017

Cameroun: Crise Anglophone - 5 attaques armées en 2 semaines dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest.

Dans un communique parvenu à notre rédaction, le ministre de la communication porte parole du gouvernement dénonce et précise.

Le ministre de la Communication informe l'opinion publique que dans la nuit du 18 au 19 novembre 2017 vers 22 heures, une patrouille motorisée des forces de sécurité camerounaises a été attaquée par deux individus armés à bord d'une moto, au lieu-dit Food Market à Bamenda dans la région du Nord-ouest.

Au cours de cette attaque, le Gardien de la paix principal NTSA Roger, en service au Com-mandement central des Groupements mobiles d'Intervention de Yaoundé et en renfort à

Bamenda, qui se trouvait au volant du véhicule pris pour cible, a été atteint d'une balle à l'épaule gauche.

Les assaillants ont réussi à prendre la fuite malgré la riposte des autres membres de la patrouille. Le fonctionnaire de police blessé a été conduit à l'Hôpital régional de Bamenda, où la balle qui l'avait atteint à l'épaule a été extraite, et la clavicule déplacée remise dans sa cavité.

Les investigations menées sur place ont permis d'établir que la munition utilisée par les terroristes est de la même marque et du même calibre que les autres ayant servi cette horde de barbares pour assassiner le Gendarme-major DJONLAY Bienvenu, le Maréchal des Logis-Chef HINMA Dieudonné et l'Élève-gendarme SALI David.

Cette dernière attaque intervenue dans la nuit du 18 au 19 novembre 2017 porte à cinq le nombre d'agressions à main armée subies par nos forces de défense et de sécurité en deux semaines dans les Régions du Nord-ouest et du Sud-ouest.

Au nom du gouvernement, le ministre de la Communication souhaite prompt rétablissement au Gardien de la Paix Principal NTSA Roger et condamne avec la plus grande fermeté de tels actes de barbarie. Le ministre de la Communication appelle les populations à une collaboration plus accrue avec nos forces de défense et de sécurité, pour éradiquer ce nouveau péril terroriste, ouvert sur le front des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest de notre pays.

Le Peuple camerounais tout entier demeure plus que jamais engagé auprès du Président de la République, Son Excellence Paul BIYA, chef de l'État et chef des Armées, dans le combat contre les fantasmes de quelques individus égarés, et pour la préservation de l'ordre, de la paix, et de l'intégrité de notre Nation.

Cameroun

Les tensions sociales, la répression politique et les violences contre les civils persistent, selon l'ONU

La situation globale en Afrique centrale demeure marquée par des tensions sociopolitiques, des difficultés… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.