21 Novembre 2017

Afrique: Le Sénégal 4ème pays adhérent à la norme du Fmi sur les données statistiques

Le Sénégal est le quatrième pays de l'Afrique sub-saharienne à adhérer à la Norme spéciale de diffusion des données (Nsdd). L'annonce a été faite ce lundi 20 novembre à Dakar lors du 13ème Conseil présidentiel de l'investissement (Cpi) .

Le Directeur du Développement des statistiques du Fmi, M. Louis Marc Ducharme, considère que le Sénégal entre ainsi dans le cercle restreint des « pays NSDD ».

A son avis, cette norme est un gage de transparence, de qualité et fiabilité pour les données statistiques.

Il rappelle que la NSDD est une initiative du Fonds monétaire nationale (Fmi)  lancée en 1996 dans le but de faciliter l'élaboration et l'application de politiques économiques bien conçues, la prise et l'exécution de décisions judicieuses en matière d'investissements et la réduction des turbulences sur les marchés financiers.

Pour M. Ducharme, c'est une norme très contraignante et une standard qualité pour les données statistiques, mais également un critère du Doing Business pour les pays souscripteurs.

Le Sénégal est ainsi le quatrième pays d'Afrique subsaharienne après l'Afrique du Sud, l'île Maurice et les Seychelles à adhérer à cette norme et le premier à passer du système Général de Diffusion des Données amélioré (Sgdd-a), qui est le nouveau cadre de référence des pays en phase transitoire, à la NSDD.

Le chef de l'Etat sénégalais, pour sa part, a estimé que cette norme mise en place par le Fond monétaire international permettant d'accéder directement à des informations fiables constitue un excellent outil de renforcement de notre partenariat pour le développement de l'entreprise et du bien-être de nos populations.

« Tous ensemble, pouvoirs publics, secteur privé,  partenaires techniques et financiers, société civile et partenaires sociaux élevons nous à la hauteur de nos ambitions pour un Sénégal rayonnant et émergent ».

Cette annonce a été un des moments phares du 13ème CPI dont les recommandations partagées avec  le ministre en charge de l'investissement, Mme Khoudia Mbaye, militent pour l'accélération des réformes pouvant rendre plus attractif l'environnement des affaires au Sénégal.

C'est dans ce sens qu'il a été souligné la nécessité de renforcer le dialogue public-privé en vue de rendre plus accessible la commande publique.

Afrique

Conférences de l'Omc à Buenos Aires - Roberto Azevedo déçu des résultats obtenus

La onzième conférence des 164 ministres des Etats membres de l'Organisation mondiale du commerce (Omc) n'a… Plus »

Copyright © 2017 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.