21 Novembre 2017

Maroc: Indignation après la bousculade lors d'une distribution d'aide

Au Maroc, les voix s'élèvent au surlendemain de la bousculade meurtrière de ce dimanche à Sidi Boualalaam, à 60 km d'Essaouira.

Quinze femmes ont trouvé la mort, piétinées dans un mouvement de foule lors d'une campagne de distribution de denrées alimentaires organisée par un mécène privé. Un drame qui vient rappeler, selon les observateurs, que le Maroc compte encore de nombreuses poches de grande pauvreté dans le royaume.

Alors que le journal Akhbar al-Yaoum barrait sa Une du mot « honte » et publiait la liste de ceux qu'il a nommés « les martyrs de la farine », le site d'information Médias 24 assure, lui, que le vrai responsable du drame est la pauvreté.

Les enquêtes judiciaires et administratives, lancées quelques heures après la bousculade meurtrière, n'ont visiblement pas suffi à contenir l'indignation dans la presse et dans les réseaux sociaux.

Des réactions qui dénoncent, à travers ce lourd bilan, le manque d'encadrement de l'opération de distribution, mais surtout la persistance de la pauvreté au Maroc, aboutissant à de telles scènes de chaos.

Sidi Boualaalam, cette ville déshéritée de 8 000 habitants, ressemble en effet à de nombreuses autres bourgades du royaume, vivant de l'élevage et fortement dépendantes des précipitations. Ses habitants font face à nouveau cette année à un retard inquiétant des pluies.

Pour tenter de faire taire la polémique, le ministère de l'Intérieur a invité dans un communiqué à ne pas « travestir les faits ni surenchérir », en invoquant les besoins des personnes nécessiteuses. Le roi du Maroc a annoncé la prise en charge personnalisée des obsèques des victimes, ainsi que des soins des personnes hospitalisées.

Maroc

Abdelkader Diaz - L'Hispano-marocain se rapproche des Lions de l'Atlas

Hervé Renard souhaite renforcer son effectif avant d'aller en Russie pour jouer la Coupe du monde au mois de juin… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.