21 Novembre 2017

Afrique de l'Ouest: Force conjointe du G5 Sahel - Sur un financement de 300 millions d'euros, 120 millions d'euros déjà mobilisés

Cette mise au point a été faite par le président en exercice de la Force conjointe du G5 Sahel, Ibrahim Boubacar Kéita, chef de l'Etat du Mali. C'était lors de son intervention à la 4è édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique.

Evoquant la lutte contre le terrorisme, le président Kéita a mis l'accent de la Force conjointe du G5 Sahel dont l'opérationnalisation nécessite un financement de 300 millions d'euros. Alors que ce sont seulement 120 millions d'euros qui ont été mobilisés avec une contribution de l'Union européenne et des Etats-Unis d'Amérique.

A cette préoccupation, le président sénégalais estime que les défis sécuritaires sont aujourd'hui nombreux et complexes. Selon lui, le premier défi à relever est de riposter militairement sur le terrain contre le terrorisme. Le deuxième défi à relever est de renforcer les échanges de renseignement entre les Etats. Le dernier défi à relever est de réaliser le développement inclusif dans nos pays en mettant l'accent sur l'éducation, la formation, l'emploi.

Selon le président du Sénégal, la pauvreté et l'ignorance sont sources de frustrations et d'injustice sociale qui peuvent emmener le chaos dans nos Etats. A ce propos, Macky Sall a cité les grands projets de développement que l'Etat sénégalais est en train de mettre en œuvre pour soulager la souffrance des populations.

Le ministre français des Armées, Florence Parly, a assuré que son pays n'a aucune intention d'abandonner ses partenaires africains. « Nous allons continuer à œuvrer pour la paix et la sécurité en Afrique », a-t-elle déclaré, ajoutant que la lutte contre le terrorisme passe par le développement et la bonne gouvernance.

Un point de vue partagé par le Premier ministre tchadien qui a précisé que la paix et la sécurité sont des conditions sine qua non pour que nos Etats puissent se développer. Albert Pahimi Padacké a rappelé les efforts que son pays est en train de faire pour lutter contre le terrorisme à l'intérieur et dans d'autres pays africains en proie aux assauts des obscurantistes.

Il a appelé à la création de partenariats stratégiques pour venir à bout de ce fléau.

Afrique de l'Ouest

La force antijihadiste du G5 Sahel lance ses premières opérations

Soutenue sur le terrain par la France, la nouvelle force anti-jihadiste G5 Sahel a lancé ce 31 octobre ses… Plus »

Copyright © 2017 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.