22 Novembre 2017

Madagascar: Agriculture - Des usines d'engrais en cours de construction

L'Exim Bank accorde un prêt supplémentaire de 2,5 millions USD à Madagascar, pour le projet d'usines d'engrais. La loi autorisant cet accord de prêt a été ratifiée hier au Sénat.

En effet, cette banque indienne a déjà accordé 25 millions USD à la Grande-île en 2007 dont 15 millions USD devaient servir pour la construction de 2 usines d'engrais chimiques et 3 usines d'engrais biologiques ; et 10 millions USD pour l'acquisition de tracteurs. Mais suite à la crise de 2009, les matériels importés dans le cadre du projet ont été bloqués au port de Toamasina. D'après le ministère de l'Agriculture, on n'a procédé à l'ouverture des containers qu'en 2014 où on a constaté qu'une partie des matériels a disparu.

Néanmoins, les dirigeants pensent toujours mener le projet à terme, raison pour laquelle, le Gouvernement sollicite cet emprunt additionnel de l'Exim Bank. D'après les informations annoncées hier au Sénat, une usine d'engrais chimique est déjà en construction à Ambatondrazaka et devrait être opérationnel vers la fin de cette année. Nous en reparlerons.

Madagascar

Maires TIM et DISTIM - Formation sur le leadership et la gestion électorale

300 maires TIM et de nombreux responsables de ce parti politique au niveau des 119 districts de Madagascar ont suivi… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.