22 Novembre 2017

Sénégal: Programme national d'autosuffisance en moutons à Latmingue - Les maires sonnent la mobilisation à travers le projet «Imam»

L'Association des Maires du Sénégal (AMS), en collaboration avec l'organisation «HEIFER», le programme national de Développement local (Pndl) et la délégation nationale de la Solidarité et la protection sociale, a procédé hier, à Latmingué, au lancement du projet «Initiative des Maires pour l'autosuffisance en Moutons» (IMAM).

Présidée par Aminata Mbengue Ndiaye, le Ministre de l'Elevage et les productions animales, aux côtés de la déléguée nationale de la Solidarité et la protection sociale Anta Sarr Diacko, et d'autres personnalités administratives et civiles du pays, cette rencontre est, en effet, une suite logique. De la mise en œuvre du programme national d'Autosuffisance en Moutons (Pronam) lancé deux ans auparavant à l'occasion de la journée nationale de l'Elevage organisée dans la commune de Koungheul.

Aussi une opportunité pour les maires du pays de faire face à la forte demande des populations en moutons et magnifier leur engagement dans ce programme cherchant à apporter une réponse plausible à la demande des populations en moutons. Même si aujourd'hui l'objectif de ce programme est de passer à la réduction du taux d'importation de Moutons dans notre pays, l'Association des maires du pays a lancé ce projet pour mieux prendre en charge cette récurrente question de ravitaillement du marché local en Moutons, souvent agité en période de «Tabaski» et accompagner les populations vulnérables dans l'exercice de petites activités génératrices de revenus. Autrement dit, améliorer de manière durable, les revenus dans les ménages.

Ainsi, outre le besoin de rendre notre pays autonome en moutons, et d'être en phase avec l'Acte III à la Décentralisation conformément à la communalisation intégrale, et la territorialisation des politiques, les maires du Sénégal ont aussi initié ce projet dans 45 communes pour toucher un millier d'exploitants dans un premier temps, avant une diffusion complète sur l'ensemble des 554 communes du pays. Après une première formation offerte aux bénéficiaires grâce à l'appui de l'organisation «Heifer», ces maires ont contribué chacun à hauteur de 9 Millions de Frs (3 Millions de fonds propres, 3 Millions offerts par la délégation de la solidarité nationale et la protection sociale et 3 autres Millions de Frs du programme national de Développement local (Pndl)).

Malgré un objectif d'enrôler dans ce programme, un effectif de 140 communes en 2018, l'AMS, en marge des 316 Millions investis par son partenaire de «Heifer», a déjà mis sur la table, en contribution, un montant de 574 Millions de Frs pour faire dérouler ce programme dans sa phase test, mais surtout pour accompagner les bénéficiaires de bourses de sécurité Familiale (Bsf) dans ce programme qui est aussi un moyen sûr de lutter contre la précarité dans les communes.

Sénégal

Le parc de lignes de téléphonie fixe en recul de 0, 23 % au 3e trimestre

Avec 287.980 lignes, le parc de lignes de téléphonie fixe est «constitué essentiellement des… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.