22 Novembre 2017

Sénégal: BAD - 101 opérations pour 1300 milliards en 45 ans de coopération

Le ministre de l'économie, des Finances et du Plan, Amadou Ba a magnifié l'exemplarité de la coopération pour le développement avec le Groupe de la Banque africaine de développement (Bad). C'était hier, mardi, à Dakar lors de la revue conjointe de la coopération entre le gouvernement du Sénégal et le Groupe de la Banque africaine de développement.

A ce titre, il dira que «la Bad a toujours manifesté sa disponibilité à appuyer les stratégies de développement du Sénégal, un accompagnement constant se traduisant par des financements de quelques 1300 milliards de francs CFA accordés à son partenaire sénégalais en 45 ans», a souligné Amadou Bâ.

«Votre institution a toujours manifesté sa disponibilité à appuyer nos stratégies de développement économique et social, et le Sénégal se félicite de votre accompagnement constant dans le cadre de la recherche de solutions efficaces aux problèmes qui nous interpellent», a-t-il appuyé à l'ouverture de la 13e Revue annuelle conjointe de la coopération aimable entre la Bad et l'Etat du Sénégal.

Amadou Ba, de poursuivre: «A la date d'aujourd'hui, le total des engagements en cours s'élève à 669 milliards de FCFA. Et ceci est composé de projets du secteur public national, de projets régionaux et d'opérations du secteur privé».

502 milliards pour les projets nationaux actifs

A ce volet, le ministre laisse entendre que «le portefeuille de projets nationaux actifs comprend 18 opérations pour un volume total net d'engagements de 502 milliards FCFA représentant 75% du total. La répartition sectorielle des projets nationaux est la suivante: infrastructures 66,3%; Eau et assainissement 12,6%; Gouvernance 6,2%; et social 3,9%», a-t-il expliqué. Toutefois, le ministre de relever que «le Sénégal bénéficie par ailleurs de 06 opérations multinationales pour un montant cumulé de 61 milliards FCFA, soit 9,1% du total. Lesquelles sont également mises en œuvre en Gambie, en Guinée, en Guinée Bissau, au Mali et en Mauritanie», a -t-il détaillé.

Tout ceci fait de la«Bad un partenaire privilégié du Sénégal en matière de coopération au développement. D'importantes actions tant aux plans quantitatif que qualitatif sont inscrites dans le bilan des opérations menées jusque-là», a-t-il fait magnifié.

Par ailleurs, Amadou Ba admet que tout n'est pas rose. Par conséquent, «des efforts restent encore à fournir sur certaines questions», a-t-il relevé sans détailler.

Un taux de décaissement de 19%

Auparavant, le représentant résident de la Bad, Serge Marie N'Guessan, de dire: «Ce bilan satisfaisant est le résultat de plusieurs facteurs dirigés par le ministère des finances», tout en appelant à l'amélioration du niveau de décaissement des financements accordés par la Bad au Sénégal, actuellement de 19%.

Sénégal

Affaire Khalifa Sall - Le pays dénonce la démarche du Conseil de Paris

Le gouvernement sénégalais a dénoncé mercredi 13 décembre la démarche du… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.