22 Novembre 2017

Sénégal: Oumar Niasse - Le Sénégalais suspendu deux matches pour simulation

Voilà une sanction qui devrait refroidir les simulateurs. Ce mercredi, la Fédération anglaise de football s'est prononcée sur le cas Oumar Niasse. L'attaquant d'Everton a ainsi écopé de deux matchs de suspension pour simulation.

Il s'agit d'une grande première en Angleterre puisque l'attaquant sénégalais été reconnu coupable de «duperie envers un arbitre», lors du match nul face à Crystal Palace.

Oumar Niasse avait plongé et obtenu un penalty face à Crystal Palace samedi dernier (2-2) lors de la 12e journée de Premier League. La commission a voté unanimement pour cette sanction. Everton a fait appel de cette décision, celui-ci a été rejeté. Oumar Niasse devient donc le premier joueur dans l'histoire de Premier League à être sanctionné de manière rétroactive pour une simulation.

La commission chargée d'examiner cette action, composée d'un ancien entraîneur, un ancien joueur et un ancien arbitre, a été unanime et a donc décidé de suspendre Niasse deux matchs.

Sénégal

Un parcours artistique dans les hauts lieux culturels de Dakar

Dakar accueille actuellement la 6e édition de Parcours, l'autre grande rencontre d'art contemporain après… Plus »

Copyright © 2017 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.