23 Novembre 2017

Maroc: La stratégie de lutte contre le cancer passe par la surveillance, la planification et la recherche

Photo: This Day
Cellules cancéreuses

Un symposium de deux jours à Marrakech, ayant pour objectif de faire l'état des lieux de tout ce qui a été réalisé et mis en œuvre

Malgré les résultats satisfaisants obtenus, la surveillance, la planification et la recherche dans la stratégie de lutte contre le cancer doivent rester une priorité, a affirmé mardi, à Marrakech, le président de l'Ordre national des médecins, Dr. Houcine Maaouni.

Intervenant à l'ouverture d'un Symposium organisé par la Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers, sous le thème "Cancer du sein au Maroc: une approche globale", Dr. Maaouni a exhorté les organismes gestionnaires et l'Agence nationale de l'assurance maladie (ANAM) à redoubler leurs efforts pour une meilleure prise en charge de tous les patients souffrant de ces pathologies.

Le président de l'Ordre national des médecins a rendu à cette occasion hommage à l'ensemble des intervenants pour leur implication dans cet effort de lutte contre "cette redoutable maladie".

Dr. Maaouni a mis en relief le plan ambitieux de prévention et de contrôle du cancer, élaboré par le Maroc, se félicitant de la tenue de ce rassemblement scientifique, qui dénote que le cancer est devenu une priorité publique.

"SAR la Princesse Lalla Salma n'a ménagé aucun effort pour la réussite de la stratégie nationale de lutte contre le cancer", a-t-il ajouté, félicitant l'équipe de la Fondation ainsi que la société civile, la presse écrite et audiovisuelle pour tous leurs efforts soutenus et leur investissement sans faille pour faire face à "cette terrible maladie".

Ce symposium de deux jours a pour objectif de faire l'état des lieux de tout ce qui a été réalisé et mis en œuvre dans le contrôle du cancer du sein à travers les différents axes du plan, de la prévention, détection jusqu'au suivi après traitement.

La Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers a voulu réunir tous les acteurs de la lutte contre le cancer du sein (corps médical, infirmiers, physiciens et techniciens, gestionnaires, experts, communicants, société civile) afin de mettre en valeur les points forts et d'estimer les insuffisances pour adopter une stratégie nationale plus efficace.

Ainsi les participants auront une vue globale de cette prise en charge au Maroc, avec la possibilité de comparer avec ce qui se fait dans le monde.

L'innovation dans la prise en charge des patients (médicale, psychologique et sociale) sera un élément essentiel à favoriser afin de réfléchir ensemble aux recommandations pour le prochain plan cancer marocain.

Les participants à cette rencontre d'envergure débattront, deux jours durant, de thématiques se rapportant à "L'épidémiologie, prévention et communication", "Détection précoce du cancer du sein", "Prise en charge du cancer du sein au Maroc", "Recherche sur le cancer du sein", "La société civile et le cancer du sein".

En savoir plus

SAR la Princesse Lalla Salma préside à Marrakech la célébration de la Journée nationale de lutte contre le cancer

SAR la Princesse Lalla Salma, présidente de la Fondation Lalla Salma-Prévention et traitement des cancers,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.