23 Novembre 2017

Bénin: Le gouvernement réclame plus de 130 milliards de francs à l'opérateur MTN

Au Bénin, nouvel épisode dans le différend qui oppose le gouvernement à MTN, le principal opérateur de téléphonie mobile. Les autorités ont mis en demeure la compagnie de payer 134,4 milliards de francs CFA d'ici début décembre.

Cette somme correspond à des taxes pour l'exploitation des fréquences. La semaine dernière, le patron de MTN, accusé d'activités attentatoires à la sécurité et à l'ordre public, avait été sommé de quitter le territoire.

Le différend dure depuis plus de cinq mois : le gouvernement réclame plus de 134 milliards de francs CFA de redevance pour l'exploitation des fréquences en 2016 et 2017. MTN conteste ce montant qu'elle juge exorbitant.

L'Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste vient d'ouvrir une procédure de sanction contre sa filiale béninoise. Le géant sud-africain des télécoms assure que les discussions continuent, certains de ses plus hauts dirigeants sont même venus d'Afrique du Sud.

Cette mise en demeure intervient alors que le directeur général de MTN Bénin, Stephen Blewett, s'apprête à partir suite à un arrêté du ministère de l'Intérieur.

Le gouvernement lui reproche d'avoir mené « des activités attentatoires à la sécurité et à l'ordre public ». Des accusations rejetées par son employeur. D'après nos informations, Stephen Blewett quittera Cotonou ce vendredi pour s'installer à Lagos, au Nigeria.

MTN est l'opérateur le plus important au Bénin avec plus de 4 millions de clients. Des clients souvent mécontents, de cette compagnie comme des deux autres sociétés de téléphonie mobile disponibles dans le pays.

Elles ont été sanctionnées par l'ARCEP pour mauvaise qualité de services, MTN a même payé 492 millions de francs CFA d'amende. Mais les clients s'interrogent : si aucun terrain d'entente n'est finalement trouvé entre MTN et le gouvernement, que se passera-t-il ?

Bénin

Un député recherché par la police pour trafic de faux médicaments

Au Bénin, plusieurs perquisitions ont eu lieu suite à l'affaire du trafic de présumés faux… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.